•  

    Résumé :

    Quand Pretty Woman rencontre Gossip Girl...

    Retrouvez la suite des aventures de Mia.

     

    Mon avis :

    J'avais hâte de savoir ce qu'il allait se passer pour Mia maintenant qu'elle est enfin libérée de la dette de Blaine. Une nouvelle vie s'offre à Mia, et j'en suis heureuse.

    Ce mois d'octobre est le plus dur depuis le début de l'année d'escort de Mia. J'ai aimé ma lecture, c'était très prenant.

    Arrivée à la fin, je suis un peu à bout de souffle et j'espère pouvoir arriver à mieux respirer lors du mois de novembre.

    Ici, nous retrouvons Mia à Malibu, chez Wes, dans leur « nid ». Oui, Mia est enfin de retour chez elle, chez « eux ».

    Un soulagement se fait sentir dans mon petit cœur lorsque Mia passe le pas de la porte, mais en même temps, j'appréhende le retour à la vie normale de Wes.

    Wes n'est plus l'homme que Mia a connu, ce qu'il a vécu lors de sa captivité a laissé une profonde empreinte dans sa chair, mais aussi mentalement. Il est là physiquement, mais psychiquement, il est très souvent là-bas...

    J'ai été très touchée de voir Mia et Wes se retrouver pour de bon cette fois, mais en même temps, rien ne va être simple pour le couple.

    Wes souffre d’atroces terreurs nocturnes et Mia va être celle qui va l'aider à oublier. J'ai bien ressenti leur profonde connexion et leur amour sincère. Par contre, la méthode d’exutoire pour Wes leur fait autant de bien, que de mal. Lorsqu'ils arrivent au point de non-retour, il est temps de passer à l'étape suivante. Enfin !

    J'ai trouvé ces épisodes très difficiles. Mia prouve dans ces moments-là à quel point elle tient à Wes et qu'elle est vraiment prête à tout pour lui. Elle est très forte !

    Pour ce qui est de Wes, il m'a vraiment fait de la peine. J'ai eu beaucoup de mal pour lui. L'auteure décrit très bien ce dont il souffre, c'est très éprouvant.

    Dans ce tome, nous découvrons vraiment Mia et Wes sous un nouveau jour.

    Par contre, ce que j'ai trouvé très intéressant, c'est la mission qui est confiée à Mia. Mia va travailler auprès du docteur Drew Hoffman, faire des segments de 15 minutes pour la nouvelle section de son émission de télé « Vivre en beauté ». Mia va donc intégrer la Century Productions.

    Ce travail va tomber à pic autant pour elle que pour Wes. Une chance pour Mia de réussir seule, mais l'occasion pour elle de faire renaître à Wes l'envie du tournage.

    Peut-être une nouvelle voie pour Mia ?

    En tout cas, c'était des beaux moments de partages et une très belle découverte auprès d'Heidi et sa famille. Très touchant !

    Pour finir mon avis, je vous partage un extrait qui reflète parfaitement ce mois d'octobre : « Tout le bien, le mal, et tout ce qui est laid peut devenir beau si on y fait face ensemble. Seuls, nous n'avons aucune chance, mais ensemble, on peut survivre à tout ».

    Je vous conseille ce tome différent des autres, mais puissant dans l'amour que se portent Wes et Mia, mais aussi par la souffrance dont est victime Wes.

     

    Note : 9/10

    #Emi


    votre commentaire
  •  

    Résumé :

    Quand Pretty Woman rencontre Gossip Girl...

    Revenir à Vegas devrait être une joie pour Mia, et pourtant tout va mal. 
    Elle n'a pas versé son dernier règlement à Blaine, elle doit de l'argent à son client précédent qu'elle ne peut pas rembourser pour l'instant, et l'état de son père ne s'améliore pas ! Pour couronner le tout, Wes a disparu depuis plus de trois semaines. Personne n'a eu de ses nouvelles. 
    Mia est totalement dévastée. 
    Elle va prendre la seule décision qui s'impose. Son ex, celui qui a envoyé son père à l'hôpital, va obtenir ce qu'il veut. En tout cas, c'est ce que Mia va lui laisser croire.

     

    Mon avis :

    Après la fin du mois d'août, j'avais hâte de retrouver Mia et de découvrir enfin ce qu'il en est pour l'état de son père et la disparition de Wes.

    C'est un peu stressée que j'ai commencé la lecture de ce mois de septembre et comme depuis le mois de juin, j'apprécie de plus en plus lire les aventures de Mia. Un vrai tournant, c'est opéré et j'en suis ravie.

    Ici, nous retrouvons Mia à Las Vegas avec sa sœur Maddy aux côtés de leur père à l'hôpital. Il est toujours dans le coma, mais en plus son état s'est fortement dégradé à la suite d'un virus et d'une allergie aux médicaments. Mia n'est donc pas allée retrouver son client du mois de septembre. Elle a occulté celui-ci et du coup l'argent qu'elle devait à son ex Blaine. Sa famille est passée avant sa dette, mais à quel prix ?

    Nous avons du coup l'occasion de retrouver Blaine cet être abject à cause de qui tout a commencé pour Mia. Pff, je peux vous dire qu'on s'en penserait bien de ce type. Les découvertes sur son compte et ses méthodes ne sont pas bonnes à entendre, mais au final, pas trop surprise non plus de ce côté-là.

    Dans ce tome Audrey Carlan nous fait voir un côté plus sombre, mais aussi nous pouvons découvrir une autre facette de Mia. J'ai beaucoup été émue, à en avoir les larmes aux yeux.

    J'ai énormément aimé le côté « famille » avec le soutien sans failles de Max alors qu'il ne connaît Mia et Maddy que depuis peu. Je l'adore !!!

    Oh ça oui ! Car heureusement qu'il était là pour sauver les fesses de Mia, car se laisser aller comme ça au point d'oublier qui elle a en face d'elle, c'était limite. Ouf, le pire a été évité...

    Dans ce tome, nous découvrons une Mia plus fragile, atteinte par l'état de son père, l'absence inexpliquée de Wes, les menaces de Blaine...

    Rien ne va plus et ça a été dur pour mon petit cœur. J'ai été en stress tout au long de ma lecture et je n'avais qu'une envie, voir enfin la lumière au bout du tunnel.

    Ce mois de septembre aura encore fait grandir davantage Mia. Cette fois, elle en est certaine, Wes est l'homme de sa vie et elle sait combien il est important pour elle. Mais ce n'est pas tout, elle a pu constater aussi qu'elle peut avoir un soutien sans fin des personnes qu'elle a eu la chance de rencontrer depuis le début de son année d'escort. Tous là pour elle, unis comme les doigts de la main. Et ça, c'est la plus belle preuve qu'elle pouvait avoir. Maintenant elle sait qu'elle n'est plus la seule sur qui elle puisse compter, mais sur eux aussi, car ils sont ce qu'elle a manqué toute sa vie, une famille...

    J'ai adoré ce tome sombre, plein de tensions et de rebondissements, mais surtout de l'amour immense d'une famille réunie dans les épreuves.

    Je vous le recommande sans hésiter.

     

    Note : 9,5/10

    #Emi


    votre commentaire
  •  

    Résumé :

    Quand Pretty Woman rencontre Gossip Girl... 

    Mia a toujours été très douée pour prétendre être quelqu'un qu'elle n'est pas, et cette faculté va bien lui servir pour sa prochaine mission. 
    Cette fois, c'est au Texas que Mia se retrouve, auprès d'un magnat du pétrole, Maxwell Cunningham. Son père est décédé récemment et a laissé une bombe dans son testament. Il a légué 49% de sa fortune à une jeune femme, la sœur de Maxwell, dont il ce dernier n'a jamais entendu parler et qui répond au nom de... Mia Saunders. Il est précisé que Maxwell a un an pour retrouver cette sœur, ou il perdra son empire au profit d'un groupe d'investisseurs peu scrupuleux. Or, il a trouvé Mia... 
    Mia arrive donc dans cette famille de cow-boys, prétendant être quelqu'un qu'elle n'est pas et roulant dans la farine tous les gros bonnets qui tournent autour de la fortune de Maxwell. 
    Elle va s'attacher plus que de raison à cette famille sympathique, qui l'accueille à bras ouverts. Elle aura du mal à repartir... 
    Un mois riche en rebondissement étonnants.

     

    Mon avis :

    Après un avis positif sur le mois de juillet, c'est plus détendue que je commence ce mois d'août.

    Ici, nous retrouvons Mia qui après être partie de Miami, va faire une escale à Malibu. Eh, oui, vous ne rêvez pas : à Malibu, là où vit Wes. Mon Wes ! Quoi ? Bon ça va, OK, c'est celui de Mia. Trêve de plaisanterie, j'ai adoré ce tome !

    Mia après des retrouvailles plus qu'enflammées avec le beau Wes (Mon Dieu ! Chaleurs...), rejoint Dallas au Texas pour être la fausse sœur du magnat du pétrole, Maxwell Cunningham.

    Dès le début, on sent une Mia la tête ailleurs, le cœur gros d'avoir dû laisser Wes derrière elle et surtout bien perdue dans ses pensées.

    J'ai beaucoup aimé voir Mia se livrer sur ses sentiments et enfin accepter de former un couple avec Weston. Je suis totalement fan lorsqu'elle prononce son prénom en entier, piouf...

    Lorsque Mia rencontre Maxwell, on la sent déstabilisée. Il se passe vraiment quelque chose, mais c'est différent de d'habitude. Ce n'est pas comme avec ses autres clients. Il n'y a pas d'attraction avec lui. Elle sait où elle en est et à qui elle appartient. Ouf !!!

    Dorénavant sa maison, c'est chez Wes et Wes est son copain.

    D'ailleurs, lorsque Mia rencontre la famille de Max, elle est vraiment rassurée et se détend instantanément.

    Après ça, Mia n'a plus qu'à jouer son rôle de sœur dans l'entreprise « Cunningham Oil & Gas » de Max.

    J'ai beaucoup apprécié les personnages Max, sa femme ainsi que leur adorable petite fille qui est un vrai tourbillon. Ça fait plaisir de voir à quel point ils sont attentionnés envers Mia alors qu'ils viennent seulement de la rencontrer.

    Avec ce mois d'août, on va de révélations en révélations. Ce tome est intense, poignant, avec un suspens bien présent dès l'arrivée de Mia au Texas.

    Lorsque Mia n'arrive pas à joindre Wes, je suis en panique totale. Qu'est-ce qui se passe ? En tout cas, j'espère rien de grave pour lui. J'ai trop peur !

    L'auteure nous laisse complètement en apesanteur, fait monter la pression et surtout nous ne savons pas à quoi nous attendre pour le mois suivant.

    Pour moi, la fin arrive bien trop vite. Je suis restée un peu sur ma faim et sans voix.

    Je vous recommande ce tome avec lequel on franchit un nouveau tournant. La suite s'avère palpitante. J'ai hâte !

     

    Note : 9,5/10

    #Emi


    votre commentaire
  •  

    Résumé :

    Quand Pretty Woman rencontre Gossip Girl...

    Direction Miami, où Mia est engagée pour jouer dans le clip d'un artiste de hip-hop ultra-populaire. Il l'a choisie pour sa beauté incroyable et parce que sa popularité a une valeur inestimable. 
    Anton Santiago, ou plutôt Latin Lov-ah de son nom de scène, a la beauté du diable, un corps de rêve, danse comme un dieu et met toutes les femmes dans son lit. 
    Il est joueur, brute, et Mia ne rêve que de s'allonger dans son lit. Il l'attire énormément et elle pense aussi que tomber dans ses bras lui changera les idées. 
    Elle a été engagée pour jouer les séductrices mais, au bout du compte, c'est elle qui est tombée sous le charme du latin lover.

     

    Mon avis :

    Après les péripéties du mois de juin, c'est avec une certaine appréhension, que j'ai commencé ce mois de juillet.

    Je me demandais si ce que Mia a subi le mois précédent allait avoir un impact sur sa vie et son comportement avec la gente masculine.

    Ici, nous retrouvons Mia à Miami aux côtés de l'artiste hip-hop, Anton Santiago. On peut dire que celui qu'on surnomme « Latin Lover » envoie du lourd tout d'abord par son physique alléchant et ensuite par sa façon de bouger lorsqu'il danse.

    Je dois dire qu'au début, le comportement de Mia m'a fait lever les yeux au ciel. Entre sa manière de s'extasier devant les motos d'Anton, « je viens de mouiller ma culotte », sa façon de parler avec son amie Ginelle que je trouve très vulgaire et sa réaction face à Anton lorsqu'il danse « Il est canon, et son corps me crie de le tenir, de le toucher, de me mettre nue devant lui », j'étais plus que refroidie. Je me suis dit : « ça y est, ça recommence ».

    Puis finalement, j'ai découvert une Mia plus atteinte par ce qu'il s'est passé avec Aaron que ce que je ne le pensais. Elle est vraiment traumatisée par ce qu'elle a subi avec lui et ça s'en ressent sur son attitude avec Anton, ne supportant même pas qu'il la touche.

    Anton est un personnage que j'ai pu apprécier, très à l'écoute et réconfortant Mia, un véritable ami.

    Mia est à Miami pour tourner dans le dernier clip d'Anton et son rôle, c'est d'être et de jouer la femme hors de portée.

    J'ai beaucoup aimé assister aux répétitions, puis à la réalisation du clip.

    Mia qu'Anton surnomme « Lucita » (petite lumière) va vraiment briller le jour du tournage du clip. Reprenant confiance en elle et en sa féminité. J'ai adoré !

    Ce mois de juillet est prenant, intense par la venue d'un ancien client de Mia (pour mon plus grand plaisir!), mais surtout celui où enfin Mia réalise qui elle a au fond de son cœur.

    J'ai vraiment été émue par ce tome. J'ai été touchée par Mia et son mal-être, mais aussi par sa résurrection et sa révélation.

    Maintenant, j'ai un peu peur de ce qu'il va se passer au mois d'août. Mia doit se rendre dans un ranch au Texas aux côtés de Maxwell Cunningham, magnat du pétrole pour être la sœur qu'il n'a jamais connue. Bizarre tout ça !

    En attendant de me retrouver là-bas, je vous recommande ce mois de juillet qui est pour moi pour l'instant un des plus réussis depuis le mois de janvier.

     

    Note : 9,5/10

    #Emi


    votre commentaire
  •  

    Résumé :

    Quand Pretty Woman rencontre Gossip Girl... 

    Voilà Mia dans la capitale, Washington, DC. Elle n'est pas très enthousiaste sur sa mission du mois, puisqu'elle doit jouer la compagne de Warren Shipley, un homme âgé et surtout l'un des plus riches businessmans des États-Unis. Elle doit lui servir de faire valoir vis-à-vis des hommes d'affaires qu'il veut approcher. 
    Mais elle va vite changer d'avis lorsqu'elle est accueillie par Aaron Shipley le fils de Warren. 
    Aaron est non seulement irrésistible physiquement, raffiné, mais aussi le plus jeune sénateur des États-Unis. À trente-cinq ans, il est riche comme Crésus, célibataire, et fait les couvertures de tous les magazines du pays. 
    Mia, qui pensait que la politique était un monde ennuyeux, va s'apercevoir qu'il n'y a rien de plus excitant que la démocratie. Et, pourtant, il va lui falloir beaucoup de force et de courage pour surmonter de bien tristes événements. Heureusement, elle sera bien entourée...

     

    Mon avis :

    Chaque fois que je commence un nouveau mois de « Calendar Girl », je ne sais pas à quoi m'attendre et je dois dire que j'appréhende beaucoup le comportement de Mia.

    Même si ce début du mois de juin a été difficile, dans l'ensemble, c'est un mois qui m'a plu. Bien sûr, avec pour moi des bons, mais aussi des mauvais points.

    Vous devez vous demander pourquoi je continue de lire cette saga alors qu'à chaque mois, j'y trouve des mauvais points. Tous simplement parce que depuis le premier tome, je me suis attachée au personnage de Mia et j'ai envie de découvrir la fin de son année d'escort. Nous avançons avec elle au fil des mois...

    Dans ce tome, j'ai senti Mia plus fragile, malgré les apparences. On sent que de voir les personnes autour d'elle qui trouvent le bonheur ça la rend à la fois heureuse et ça l'atteint, car elle ne peut pas se poser pour le moment.

    Cela m'a fait du bien de la voir parler avec Wes, même si je suis très triste pour lui et que sur un point je lui en veux.

    Ici, nous retrouvons Mia qui se rend à Washington aux côtés d'un homme politique de 65 ans, Warren Shipley.

    Je ne connaissais pas trop le monde politique et c'est vrai que certaines choses m'ont un peu fait lever les yeux aux ciels. Par contre, j'ai beaucoup aimé la cause que défend Warren.

    Un avec qui j'ai eu du mal d'entrée, c'est le fils de Warren, Aaron. Et voir la réaction de Mia lorsqu'elle l'a rencontré n'a pas arrangé mon avis sur lui.

    J'ai beaucoup aimé qu'on puisse avoir des nouvelles de Mason et Taï. Taï est vraiment un mec en or, j'ai été très touchée par sa bienveillance. Et Mason, m'a bien surprise. J'ai été très contente de voir son évolution.

    L'auteure Audrey Carlan nous offre encore des scènes réelles et rêvées très hot. C'était parfaitement décrit.

    Dans l'ensemble, c'est un tome que j'ai apprécié et avec lequel j'ai passé un bon moment de lecture, même si c'était très court.

    Voir Mia se livrer sur ses sentiments et ce que ces six mois ont changé pour elle jusque-là, c'était touchant. J'ai aimé voir une Mia plus naturelle, aidant les autres.

    Maintenant, j'attends de voir ce que va donner le mois de juillet avec le célèbre artiste hip-hop, Anton Santiago.

    Je vous recommande ce mois de juin très mouvementé !

     

    Note : 9/10

    #Emi


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique