•  

    Résumé :

    Après des siècles de paix, les quatre Éléments-Clans de l’île Symbiose se livrent une guerre sans merci.

    Sylvan, le jeune roi Falune, guerrier cruel et impitoyable capable de contrôler la magie de Feu, asservit les trois autres royaumes de Symbiose en semant la mort et la terreur sur son passage.

    Je suis la reine Alena du Clan Gelane affilié à la magie de l'Eau.

    J'ai été capturée par mon pire ennemi lors du siège de ma cité. Je connais déjà le sort funeste qui m'attend ce soir. Comme les princesses des deux autres Éléments-Clans qui m'ont précédée, je suis destinée à devenir la nouvelle épouse du tyran Sylvan.

    Et demain à l'aube... Je serai exécutée.

    Mais reine ou esclave, je reste avant tout une Gelane. Je ferai honneur à notre devise ancestrale.

    "Face à son ennemi, un Gelane ne verse aucune larme, et jamais il ne renonce à brandir ses armes."

     

    Mon avis :

    Tout d'abord, je tiens à remercier Diboux James, Black Ink Éditions et l'auteure Anna Triss pour ce livre en Service Presse. 

    Ce qui m’a d’abord séduite, c’est la couverture de ce roman. Ce visage à moitié voilé et ce regard magnétique m’ont irrémédiablement attirée. La première chose à dire, c’est que j’ai tout simplement adoré ce roman. Cette romance fantastique était fascinante !

    Lorsque j’ai commencé ce roman, j’ai senti l’influence d’une série télévisée que j’adore.

    Est-ce que c’est pour ça que j’ai été happée dans l’histoire très rapidement ?

    Je ne sais pas. En tout cas, j’ai aimé cette influence, mais j’ai aussi aimé que l’histoire s’en détache et prenne un tout autre sens.

    Le monde qu’a créé l’auteure est vraiment bien fait. On sent le gros travail qu’il lui a fallu pour que son univers soit cohérent à chaque page.

    L’univers de ce roman nous fait voyager vers un monde différent de ce qu’on a l’habitude. On y croise : des rois, des reines, des guerriers, mais aussi de la magie.

    Le côté fantastique de ce roman, nous parle des éléments de la nature : l’eau, l’air, le feu, puis le vent.

    Le personnage que nous rencontrons en premier est la reine Alena. C’ est un personnage singulier qui vous séduit dès les premières secondes. Son courage et sa force de caractère sont ses points forts. On va la suivre avec plaisir. Elle va nous toucher de part sa pureté et son grand cœur. Mais là où ça devient encore plus intéressant, c’est lorsqu’elle fait la connaissance du tyran Sylvan.

    Sylvan est un homme particulier. La colère est le premier sentiment qui se dégage de lui. Puis au contact de la belle Alena, il va évoluer. J’avoue que le caractère fougueux de Sylvan m’a envoûté l’esprit lors de ma lecture. J’enviais même ceux qui étaient à son contact.

    Sylvan est un personnage fort et attachant.

    Dans cette histoire au rythme intense, complots, intrigues, rebondissements et trahisons vont se mélanger et faire de ce livre une histoire passionnante ! Mais comme une belle histoire a besoin d’une touche d’amour, je pense que vous ne serez pas déçus.

    Ici, l’histoire est guidée par l’amour avec un grand A. L’amour n’est pas simplement dispersé, il est omniprésent et guide chaque personnage vers leurs rêves.

    Lorsque j'ai lu ce roman, je me suis sentie prise dans ses filets. En avançant dans l’histoire, j’ai presque eu l’impression de regarder le film se dérouler devant mes yeux. Maintenant que c’est fini, je suis un peu triste de dire au revoir à ces personnages qui vont me manquer.

    Je vous recommande évidemment ce roman.

    Note : 9/10

    #Véronik


    votre commentaire
  •  

    Résumé :

    Ne me jugez pas trop vite. Ne me détestez pas.

    Sept années de passion, de bonheur et de sexe torride pour en arriver là aujourd'hui... 
    Il y a six ans, à Florence, après moult mésaventures rocambolesques, moi, Robyn, j'ai épousé Valentino Massari, l'amour de ma vie. Mon Échelon Cinq est devenu le père d'adoption de ma fille. 
    Nous étions heureux tous les trois. Une famille épanouie.
    Jusqu'à récemment, j'étais persuadée d'avoir déniché la perle rare avec mon macaroni.
    J'étais convaincue que ma poisse légendaire s'était envolée.
    Mais quelque chose de terrible s'est passé...
    Détrompez-vous, le prince charmant n'existe pas. 
    L'homme que je prenais pour mon prince charmant est italien, tueur à gages... et je l'ai quitté.

     

    Mon avis :

    Tout d'abord, je tiens à remercier Diboux James, Black Ink Éditions et l'auteure Anna Triss pour ce livre en Service Presse. 

    C’est avec beaucoup de plaisir que j’ai commencé ce roman. J’avais beaucoup aimé le tome 1 et je me demandais sincèrement ce que pourrait apporter une suite. Et je confirme que l’auteure a eu une très bonne idée de la faire, car j’ai passé un super moment.

    D’un côté, ce second tome est pour moi encore plus intense et intéressant. L’action est plus qu’au rendez-vous et un bon nombre de rebondissements aussi.

    J’ai adoré retrouver le duo Valentin et Robyn, mais aussi un nouveau duo, assez unique en son genre, Giacomo le cousin de Valentin et Nina la meilleure amie de Robyn. Ils sont à mourir de rire tous les deux. Leurs joutes verbales sont à la fois drôles et improbables ! Mais ce qui fait qu’on les adore aussi, c’est de voir qu’entre eux un lien d’amour est omniprésent.

    Entre eux ça avait pourtant mal démarré, mais Giacomo est un homme tenace et il a dû jouer de son charme pour gagner le cœur de sa belle Nina. 

    Entre Robyn et Valentin, ça va être beaucoup plus compliqué. Robyn va quitter Valentin afin de protéger celle à qui elle tient le plus. Ça va être dur pour elle, le manque va être omniprésent. Va-t-elle tenir bon jusqu’à ce qu’elle le croise à nouveau...

    Valentin va être dévasté par ce départ. En une journée, il va perdre les deux femmes qui constituent sa famille, sa femme et sa belle-fille qui a d’ailleurs bien grandit ! Il va pourtant se montrer fort, mais le manque est là, avec la solitude qui l’accompagne. Un jour, il décidera qu’il est temps de récupérer sa femme. Et si vous vous rappelez du caractère de Robyn, imaginez qu’effectivement ce ne sera pas de tout repos !

    Ce roman est parfois dur et sombre, mais ce qu’on retient le plus ce sont les rires qu’il nous provoque, mais aussi et surtout tout un tas d’émotions. Des émotions transmises par des personnages absolument uniques. Je félicite d’ailleurs l’auteure d’avoir pensé de si beaux personnages.

    En tout cas, ce roman est génial, action, amour, amitié et rebondissements sont au rendez-vous. Impossible de s’ennuyer dans cette histoire.

    Et pour finir, je saluerai notre chère Lili qui nous aura bien fait rire jusqu’à la dernière page.

    Je vous recommande évidemment ce roman ainsi que le premier tome.

    Note : 9/10

    #Véronik


    votre commentaire
  •  

    Résumé :

    Moi, c'est Robyn, jeune mère célibataire au langage fleuri, maladroite et tatouée. Politiquement incorrecte et fière de l'être ! 
    Le seul prince charmant auquel je crois est le héros du conte que je lis à ma fille tous les soirs. 
    Mon ex a failli me démolir et jamais plus je ne laisserai un homme me briser. 
    Je jongle entre mon travail de barmaid et de tatoueuse pour joindre les deux bouts. Ma princesse et moi, c'est nous deux contre le reste du monde ! 
    Donc, je ne succomberai pas aux beaux yeux turquoise du grand ténébreux solitaire qui s'est installé dans l'appart juste en face de chez moi. 
    Je ne marcherai pas dans une crotte de chien devant lui du pied droit. 
    Je ne me vautrerai pas à ses pieds en me demandant si je n'ai pas oublié d'enfiler une culotte sous ma robe. 
    Et bien sûr, je ne le frapperai pas au visage avec une courgette génétiquement modifiée. 
    N'empêche, le mystère qui auréole ce superbe spécimen italien m'attire irrésistiblement, même si la plupart du temps, il est profondément antipathique et indéniablement glacial. 
    C'est grave docteur ?

     

    Mon avis :

    Tout d'abord, je tiens à remercier Diboux James, Black Ink Éditions et l'auteure Anna Triss pour ce livre en Service Presse. 

    J’ai choisi ce roman pour une unique raison, sa couverture. Le mélange de cette couverture et de ce titre est irrésistible. Comme beaucoup, j’ai flashé dessus et je n’ai pas résisté longtemps à l’envie d’ouvrir rapidement ce livre. Au final, je n’ai pas été déçue.

    J’ai lu ce roman avec beaucoup de plaisir. Même si tout est loin d’être rose dans l’histoire, j’ai comme une impression d’avoir lu quelque chose de très frais. J’ai apprécié ce moment de pure détente. L’histoire m’a beaucoup plu, mais les personnages encore plus. Il n’y en a pas beaucoup, mais ils sont à la fois attachants et hauts en couleur, surtout l’héroïne.

    Notre chère Robyn est une femme qui déborde d’énergie, elle a un langage très fleuri qui m’a beaucoup amusé. C’est aussi une femme qui s’assume, qui a appris à s’aimer et qui croque la vie à pleines dents. Outre une femme, c’est aussi une maman, une très bonne d’ailleurs. Le duo mère/fille est parfait, j’ai adoré.

    Il y a aussi ce prince charmant italien qui n’est autre qu’un tueur à gages. Sur le papier ça fait rêver pourtant rien ne les prédestine à être ensemble. Robyn est le feu, lui la glace. Valentin est un homme qu’on aime ou qu’on déteste pourtant, il ne faut pas grand chose pour que nous aussi, on fonde devant lui et ses mots en italien.

    J’ai adoré suivre ces deux personnages, ils m’ont beaucoup fait rire voir même touchée par moments. Malgré l’humour omniprésent dans ce roman beaucoup d’intensité s’en dégage aussi, parfois même une grande sensualité.

    Peu importe le thème abordé tout est écrit avec justesse.

    Ce roman se résume par un mélange d’amour, d’humour, d’actions. Tout ce super mélange va faire un roman complet.

    Pour finir, je vous parlerai de Lili, je l’ai adoré ! J’aurais aimé la voir encore plus ! Une fois rencontrée, je pense que vous ne l’oublierez pas non plus !

    Je vous recommande évidemment ce roman.

     

    Note : 9/10

    #Véronik


    votre commentaire
  • Aujourd'hui, mardi 7 mai 2019, je vais vous présenter l'auteure Anna Triss et mon avis sur son livre "Le prince charmant existe ! (Il est italien et tueur à gages)". Il est sorti en format numérique le 3 mai 2019.

    #Véronik

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique