•  

    Bonjour Iris, cette interview est un nouveau rendez-vous sur notre page. Tu es la dix-neuvième auteures à te faire interviewer. Nous te remercions d'y avoir répondu positivement.

     

    1) Présente-nous ton univers en quelques mots stp ?


    Bonjour à tous ! Si je devais décrire mon univers, je dirais que j'écris de la Sexy Romance. Il y a toujours une belle histoire d'amour à la base, romantique et pleine de passion ainsi que de rebondissements, mais il y a aussi beaucoup de sensualité. J'aime faire rêver, dans tous les sens du terme...
    Maintenant j'aime aussi changer de style et ne pas rester cantonnée à un seul milieu. Si Mad About You parle de la vie de Mina, une jeune femme obligée de se prostituer pour payer ses études, Tell Me You Love Me est un récit beaucoup moins sulfureux. L'histoire se déroule au fin fond du Mississippi, aux États-Unis, et raconte la rencontre explosive de deux êtres que rien n'aurait dû rapprocher.

    2) Qu'est-ce qui t'a poussé à écrire ce ou ces romans ?

    Je n'avais jamais rien écrit avant Mad About You. Je me suis mise à écrire sur le tard, par défi et par jeu aussi, pour me distraire et amuser les copines. Et ça correspond également à un moment charnière de ma vie, où j'avais besoin de dire certaines choses mais je ne savais pas comment. La fiction m'a aidée à verbaliser et à m'exprimer librement.

    3) Pourquoi avoir écrit sur ce ou ces thèmes ?

    Mad About You est parti de la lecture d'un article, dans un magazine, sur le problème de la prostitution des étudiants en France. Ça m'a interpellée et beaucoup émue, et l'histoire de Mina est née comme cela.
    En revanche Tell Me You Love Me est un exercice de style basé sur la véritable amitié qui m'a liée à une Américaine dans mon enfance. Alithia a vraiment existé et je voulais lui rendre hommage. Mais tout le reste est sorti de mon imagination débridée !

    4) Depuis quand écris-tu ?

    J'ai commencé à écrire très récemment. Ce sont les amies qui avaient lu le premier jet de Mad About You qui m'ont convaincue de sauter le pas et de l'adresser à des éditeurs. Harlequin HQN m'a fait signer un contrat quelques semaines après avoir reçu le manuscrit, et la trilogie est parue en 2017.

    5) À quel moment de la journée écris-tu ? As-tu des rituels d'écriture ?

    J'écris de préférence le matin ou bien l'après-midi, mais jamais le soir. Il faut que je sois en forme pour écrire. Si je suis fatiguée ou soucieuse, ça ne marchera pas. Et surtout, j'ai besoin d'être seule ! Pas de bougie parfumée, ou de musique, ou de jolie vue... juste une pièce aussi neutre que possible, mon ordinateur ainsi qu'internet pour les recherches. Et la porte bien fermée : je ne supporte pas que quelqu'un lise par-dessus mon épaule !

    6) Quels sont tes auteurs et romans préférés ?

     

    En matière de Romance, je voue une admiration sans borne à Jane Austen, une anglaise qui a vécu à la fin du XVIIIeme siècle ! Je connais toute son œuvre sur le bout des doigts. Sinon parmi les auteurs contemporaines, j'aime beaucoup certaines auteures francophones comme Angéla Behelle ou bien Sara Agnès L. dont j'adore la plume et l'univers. Et parmi les anglo-saxonnes, Mia Sheridan ou encore Jodi Ellen Malpas. Et une surprise étonnante : Vina Jackson... un tandem talentueux et une série sulfureuse à souhait.
    Le point commun entre tous ces auteurs ? Leurs héroïnes sont tout sauf conventionnelles, et c'est ce qui me plaît par-dessus tout.

    7) Qu'as-tu éprouvé avant la sortie de ton dernier roman ?

    De la peur essentiellement. Tell Me You Love Me est une histoire tellement différente de Mad About You, que je craignais de décevoir ceux qui m'avaient découverte avec la trilogie. Mais je voulais montrer que j'étais capable de sortir de ma zone de confort et de décrire des univers à l'opposé.
    Cela étant, je me rends compte que j'angoisse tout le temps, en fait. Je suis une éternelle insatisfaite qui ne se sent bien que dans l'action. C'est l'attente qui me tue.

    8) Quels sont tes projets d'écriture pour l'avenir ?

    Actuellement j'écris un spin off de Tell Me You Love Me. Dans la mesure où la famille Winter est composée de personnalités très fortes, cela me donne un vivier de héros potentiels qui est très intéressant, et ça serait franchement dommage de ne pas l'exploiter. J'ai bon espoir d'achever ce manuscrit d'ici la fin de l'été.
    Sinon cet automne devrait paraître la version papier de la trilogie Mad About You, un projet qui me tient particulièrement à cœur.
    Et sinon j'ai découvert le plaisir d'écrire des nouvelles. L'une d'elles a d'ailleurs gagné un concours et sera publiée cet été dans un recueil regroupant une quinzaine de conversations amoureuses par SMS.
    En conclusion, les prochains mois seront chargés et ça me va très bien

     

    Nous te remercions pour ta participation à cette interview. C'était très gentil de ta part de te prêter au jeu et d'avoir répondu à toutes mes questions.

     

    #Véronik


    votre commentaire
  •  

    Bonjour Kaly, cette interview est un nouveau rendez-vous sur notre page. Tu es la dix-huitième auteures à te faire interviewer. Nous te remercions d'y avoir répondu positivement.

     

    1) Présente nous ton univers en quelques mots s'il te plaît ?

     

    Une grande famille, nous sommes sept. Amour, soirées, rigolade et échanges. C’est tout ce que j’aime.

     

    2) Qu’est-ce qui t’a poussé à écrire ce ou ces romans ?

     

    Écrire mes propres romans était un rêve d’ado. Je pense que j’ai été poussé par mon histoire de vie et les années qui défilent trop vite. On a qu’une vie et l’écriture me passionne.

     

    3) Pourquoi avoir écrit sur ce ou ces thèmes ?

     

    Auteure de romances érotiques parce que les fantasmes et l’amour m’inspire, mais mes livres ne sont pas basés que là-dessus. J’y ajoute du thriller, du suspense...

     

    4) Depuis quand écris-tu ?

     

    Toute gamine déjà, j’écrivais des textes ou dans chansons ensuite j’ai commencé des livres jamais terminés, mais la véritable aventure a débuté il y a un peu plus d’un an.

     

    5) A quel moment de la journée écris-tu ? As-tu des rituels d’écriture ?

     

    J’écris l’après-midi et le soir. Je m’enferme dans ma chambre, m’installe à mon bureau et c’est parti.

     

    6) Quels sont tes auteurs et romans préférés ?

     

    Christina Lauren, Sylvia Day, E L James, Pénélope Sky et bien d’autres. Je ne m’arrête pas à un auteur, je lis dès que l’histoire me donne envie.

     

    7) Qu’as tu éprouvé avant la sortie de ton dernier roman ?

     

    Une grande satisfaction et une énorme excitation. Ça m’a donné envie de poursuivre et de ne rien lâcher.

     

    8) Quels sont tes projets d’écriture pour l’avenir ?

     

    J’ai trois romans en attente. « She’s mine » sortira en Juillet 2018 si tout se passe bien et un roman en deux tomes qui devrait suivre en fin d’année.

     

    Nous te remercions pour ta participation à cette interview. C'était très gentil de ta part de te prêter au jeu et d'avoir répondu à toutes mes questions.

     

    #Véronik

     


    votre commentaire
  •  

    Bonjour Carine, cette interview est un nouveau rendez-vous sur notre page. Tu es la dix-septième auteures à te faire interviewer. Nous te remercions d'y avoir répondu positivement.

     

    1) Peux-tu te présenter s'il te plaît ?

    Carine C auteure de New Romance, marié trois enfants, j’habite en Auvergne. J’ai 25 ans depuis qq années.

     

    2) A ce jour, tu as 12 romans déjà publiés, peux-tu s'il te plaît nous les présenter ?

    Sous le soleil de Charly 1&2

    S’aimer envers et contre tous

    Comme des tournesols

    La série Kyllyn en 3 tomes

    La série Jayden et Cassie en 4 tomes

    Love in live

    Le mariage de Noël

    La Promesse

     

    3) Quelles sont tes sources d'inspiration pour écrire tes romans ?

    Je lis beaucoup et j’adore regarder les films. Sinon, je lis les faits divers.

     

    4) Écris-tu depuis longtemps ?

     

    J’ai commencé en 2014 à écrire des romans, avant j’écrivais des fanfictions.

     

    5) Quel est le moment dans la journée où tes idées sont le plus propices ? As-tu besoin d'une ambiance particulière pour écrire ?

     

    Mes idées me viennent souvent la nuit ou en voiture. Une ambiance : j’adore écrire la nuit mais avec le boulot et les enfants, ça devient difficile.

    Sinon, une bonne musique ça m’aide aussi.

     

    6) En général, combien de temps mets-tu pour écrire un roman ?

    Entre un et deux mois quand je bossais pas. Maintenant c’est plus compliqué.

     

    7) Fais-tu lire tes écrits à ton entourage ? Si oui, est-ce que tu appréhendes leurs réactions ?

    Il y a très peu de monde autour de moi qui lis de la romance mais j’appréhende toujours la réaction des lecteurs. J’aime l’originalité et ça ne plaît pas à tout le monde.

     

    8) Lorsque tu es en phase écriture, est-ce que tu prends aussi du temps pour lire ?

    Généralement non. Je lis entre deux romans pour “faire autre chose”

     

    9) Tu as déjà écris douze romans, as-tu un personnage préféré ? (homme ou femme)

    Je n’ai pas de préférence particulière, je les aimes tous car ils sont assez différents mais me plaisent avec leurs qualités et leurs défauts.

     

    10) Qu'est-ce que ça te fait lorsque un de tes romans doit sortir ?

    Je suis fière du travail que j’ai accompli mais aussi super stressée de savoir si ça va plaire.

     

    11) Tu es une auteure qui est en Auto-édition et en Maison d'éditions, est-ce que tu peux partager avec nous ton expérience s'il te plaît ?

     

    J’ai commencé par être éditée en ME car pour moi c’était plus simple. Et puis, je voulais des formats de romans qui me ressemblaient plus donc je suis passée à l’AE.

     

    12) En plus du Tome 4 de Jayden & Cassie, as-tu d'autres projets d'écriture ?

     

    Oui ! J’ai un petit carnet avec une trentaine d’idées romans que je remplis régulièrement. Là, je suis sur “les démons de minuit” une romance entre le leader d’un groupe de bal et une chanteuse.

     

    Nous te remercions pour ta participation à cette interview. C'était très gentil de ta part de te prêter au jeu et d'avoir répondu à toutes mes questions.

     

    #Emi

     


    votre commentaire
  •  

    Bonjour Anne, cette interview est un nouveau rendez-vous sur notre page. Tu es la seizième auteures à te faire interviewer. Nous te remercions d'y avoir répondu positivement.

     

    1) Présente nous ton univers en quelques mots s'il te plaît ?

     

    Personnages torturés, amitié, amour, famille, profs.

     

    2) Qu’est-ce qui t'a poussé à écrire ces romans ?

     

    Pour Love story au Collège, c’est en voulant répondre à un concours qui au final a été annulé par la ME. C’était un sacré exercice de style pour moi d’être obligée d’écrire une histoire en me limitant à un certain nombre de mots et en respectant un thème précis, 'L'amour au travail’. Pour moi, le travail, c’est le collège, donc, c’était une évidence. Je précise que pas mal d’anecdotes sont vraies. Pour ce qui est de Léna, elle m’a longtemps trotté dans la tête, cette Léna, et l’histoire a mûri lentement avant que je ne la couche sur le papier. J’ai mis pas mal de temps à l’écrire, j’étais bloquée et c’est quand j’ai finalement décidé de faire lire les premiers chapitres à des amies qui m’ont demandé la suite que j’ai réussi à la terminer.

     

    3) Pourquoi avoir écrit sur ces thèmes ?

     

    L’amour, parce que j’ai toujours aimé les grandes histoires d’amour. Les personnages complexes, torturés, parce qu’un être humain est complexe, bourré de doutes et de certitudes, de fragilités et de forces. Je déteste les personnages simplistes, manichéens. L’amitié parce que c’est au moins aussi important que l’amour et que notre manière de nous conduire en tant qu’amis est très parlante quant à la personne que nous sommes. La famille, parce que c’est la base de tout, le noyau de notre être, les membres de notre famille sont les nôtres, ceux que l’on aime, que l’on hait parfois et qui on fait de nous ce que nous sommes, parfois pour le pire. Les profs, parce que j’en suis une, et que, dans les deux collèges où j’ai travaillé, j’ai toujours eu le sentiment d’avoir une seconde famille, j’y ai fait de magnifiques rencontres, d’autres un peu moins. Une salle des profs, c’est un microcosme de la société, avec des gens extrêmement différents, et c’est une vraie source d’inspiration. Quant aux élèves, eux aussi m’inspirent quotidiennement, et m’apportent beaucoup sans s’en rendre compte énormément.

     

    4) Depuis quand écris-tu ?

     

    Depuis mon adolescence, mais il a fallu que je passe la trentaine pour oser proposer mes romans à la publication. Depuis mon enfance, j’ai toujours aimé me raconter et raconter des histoires.

     

    5) A quel moment de la journée écris-tu ?

     

    Quand je suis en vacances, j’écris tous les jours mes trois pages. Quand je travaille, j’essaie de me ménager un après-midi par semaine que je consacre à l’écriture.

     

    6) As-tu des rituels d’écriture ?

     

    Oui, c’est une sorte de mise en condition, un échauffement. J’allume mon ordi, me prépare un thé, montre quelques carrés de chocolat (c’est bon pour la mémoire), je relis systématiquement le brouillon de la fois précédente. Ensuite, je mets de la musique (assez forte, désolée pour les voisins) et c’est parti.

     

    7) Quels sont tes auteurs et romans préférés ?

     

    J’adore tous les romans de Jane Austen, mais mon préféré, c’est Orgueil et Préjugés. J’aime beaucoup Michel Bussi, Robin Hobb, GRR Martin. Je viens de découvrir un auteur dont j’ai adoré l’un des romans, Nous rêvions juste de liberté de Henri Lovenbruck et je compte bien en lire d’autres.

     

    8) Qu’as-tu éprouvé avant la sortie de ton dernier roman ?

     

    J’étais extrêmement émue. Savoir que d’autres personnes que toi peuvent y avoir accès, c’est tout simplement magique.

     

    9) Quels sont tes projets d’écriture pour l’avenir ?

     

    En ce moment, j’ai un roman en cours, L’année d’après, dont je publie trois parties tous les week-ends sur Wattpad. Ce roman traite de la perte d’un être cher (un jeune homme de seize ans) et du deuil. J’ai choisi de diversifier les points de vue avec celui de sa mère, de son meilleur ami et de sa petite amie. J’espère qu’il trouvera son public. Je travaille également sur un roman fantastique, que j’avais commencé quand j’étais à la fac.

     

    Nous te remercions pour ta participation à cette interview. C'était très gentil de ta part de te prêter au jeu et d'avoir répondu à toutes mes questions.

     

    Merci infiniment les filles de cette interview et du temps que vous m’avez consacré en chroniquant mes deux romans. Longue vie à votre blog, qui fait la part belle aux nouveaux auteurs et nous permet d’être mis ne lumière.

     

    #Véronik

     


    votre commentaire
  •  

    Bonjour Alicia, cette interview est un nouveau rendez-vous sur notre page. Tu es la quinzième auteures à te faire interviewer. Nous te remercions d'y avoir répondu positivement.

     

    1) Peux-tu te présenter s'il te plaît ?

     

    Bonjour, je m’appelle Alicia Monteiro de mon vrai nom. Je vais avoir 30 ans le 30 Juin de cette année snif… Je vis avec ma petite famille dans le sud de la France. Je suis une fille qui aime rire, profiter de la vie et qui ne se prend pas au sérieux.

     

    2) Ton premier roman « One Dance For You Battle #1 » est sorti le 3 juin 2018. Peux-tu s'il te plaît nous le présenter ?

     

    One dance for you est à la base une histoire qui a participé à un concours sur une plate-forme d’écriture. J’ai commencé à l’écrire pour le fun sans savoir qu’il serait finaliste. N’ayant au final pas remportée ce concours, je me devais d’offrir la suite à mes lecteurs et surtout la fin. J’ai donc tenté le tout pour le tout et entrepris de me lancer dans l’auto édition.

    One dance for you est l’histoire d’Asher bad boy au cœur tendre qui n’a pas eu énormément de chance dans sa vie, orphelin, vivant dans les bas quartiers, on ne lui laisse pas le bénéfice du doute… jusqu’à sa rencontre avec Jenna.

    Jenna est une fille ambitieuse, studieuse et issue d’une famille aisée. Elle a déjà des plans de carrière bien définis malgré les restrictions de son père… jusqu’à sa rencontre avec Asher.

     

    3) Quelles ont été tes sources d'inspiration pour écrire ce roman ? As-tu fais des recherches sur le thème de la danse ?

     

    J’avoue être une grande fan de tous les films de danse confondus. C’est sûr, je sais qu’en me lisant on le devine tout de suite. D’ailleurs tout au long de l’histoire, je ne me gène pas pour faire quelques clins d’œil.

    J’ai fais énormément de recherches pour écrire mes chorégraphies. C’était la partie la plus difficile à mesure que je me devais de faire passer les émotions, réussir les combinaisons et aussi que ça soit facile pour le lecteur de se projeter. J’ai adoré les écrire, même si pour certaine j’y ai passé des heures et des heures à les retravailler. J’ai également collaboré avec un ami breakdancer afin que les enchaînements d’Asher soit cohérent ( ce n’est pas tout de les imaginer).

     

    4) Ton histoire se trouve dans le milieu de la danse, est-ce une discipline que tu pratiques ?

     

    J’ai pris quelques cours de danse de salon oui, il y a quelques années.

     

    5) Écris-tu depuis longtemps ?

     

    J’ai toujours écris oui et non. Je ne sais pas si écrire ses états d’âme dans un journal intime compte. J’écrivais surtout beaucoup de poème étant plus jeune. L’écriture a toujours fait partie de moi à mesure que je me servais d’elle pour extérioriser mes sentiments, mes ressentis, mes douleurs. Sinon j’ai repris réellement l’écriture il y a un an.

     

    6) Quel est le moment dans la journée où tes idées sont le plus propices ? As-tu besoin d'une ambiance particulière pour écrire ?

     

    Ayant deux enfants de bas âge je n’ai pas besoin de calme, ou d’être isolée pour écrire. À vrai dire je m’adapte à toute situation, je n’ai pas le choix ah ah. Je suis quand même plus productive le matin même si j’ai davantage le temps le soir, mais souvent trop fatiguée pour le faire.

     

    7) Combien de temps as-tu mis pour écrire ce roman ?

     

    J’ai mis 2 mois et demi à écrire la première version car c’était la durée du concours.

    Ensuite je l’ai finalisé en 3 semaines pour rendre mon manuscrit complet à temps.

    Après une pause bien méritée d’un mois, je l’ai repris et retravaillé pendant un mois et demi avant de le proposer en auto édition.

    Le timing est précis, mais quelque part je travaille mieux sous pression, allez savoir pourquoi tiens !?

     

    8) Fais-tu lire tes écrits à ton entourage ? Si oui, est-ce que tu appréhendes leurs réactions ?

     

    A vrai dire, comme les premiers chapitres étaient en ligne sur la plate-forme d’écriture, je partageais le lien sur les réseaux sociaux mais sans plus. Ceux qui désiraient me lire avaient juste à cliquer. Je n’ai pas annoncé à ma famille que j’allais écrire un roman, j’ai posté ça là et j’ai laissé faire. Donc oui, mes plus proches amis l’ont lu et ont été les premiers à me soutenir, quelques membres de ma famille aussi… Cela dit, ils ont été plutôt sympa avec moi, on verra bien à présent avec tout le livre en main ce qu’ils en pensent. Je suis curieuse de savoir donc non aucune appréhension car je suis prête à recevoir toutes critiques bonnes ou mauvaises, elles m’aideront à m’améliorer et à me pousser à me surpasser encore et encore.

     

    9) Lorsque tu es en phase écriture, est-ce que tu prends aussi du temps pour lire ?

     

    Il faut savoir que lire c’est une passion pour moi. J’ai un rituel et je ne le lâcherai pas. Peu importe mon degré de fatigue, peu importe l’heure qu’il est, il me faut lire un ou deux chapitres avant de dormir pour me vider la tête. Je suis une lectrice et acheteuse de livres compulsive et depuis que j’écris malheureusement je suis passée d’un livre broché par jour à un livre toutes les trois semaines, même si ma PAL ne cesse de s’agrandir, mais je les lirai ça c’est certain !

     

    10) Comment c'est passé pour toi cette première sortie ?

     

    Très bien ! Je suis sur un petit nuage et j’ai encore du mal à réaliser tout ça. J’ai des retours magnifiques qui vont au-delà de mes espérances, un soutien énorme, des jolis messages, enfin tout pour que ça soit une belle aventure !

     

    11) Tu es une auteure qui est en auto-édition, est-ce que tu peux nous expliquer pourquoi avoir fait ce choix ?

     

    Il faut savoir tout d’abord qu’en participant au concours sur la plate-forme d’écriture, mes droits sont bloqués chez eux pour une durée de 5 ans sauf dans le cas d’une auto édition. Alors oui j’aurais pu leur proposer à nouveau mon roman ou également l’envoyer à d’autres maisons d’éditions en espérant qu’ils rachètent mes droits, mais j’ai voulu tenter ma chance autrement et puis mes lecteurs me réclamaient la fin tant attendue alors j’ai craqué.

     

    12) As-tu d'autres projets d'écriture ?

     

    Bien sûr ! Tout ça ne fait que commencer. J’ai entamé l’écriture du Battle #2… Attention ! Exclusivité ! … De « One Song For You » qui racontera l’histoire de deux autres personnages soit Becky et Jesse. On y retrouvera parfois Asher qui y fera quelques apparitions, mais l’histoire n’est pas une suite de One dance for you. Chacun à sa propre histoire à raconter. Ensuite je compte reprendre mon 1 er bébé « Friends 4 Ever » qui attend depuis 7 mois que je le termine et qui me manque beaucoup. Puis de là j’ai encore des projets, d’autres idées, nous verrons bien…

     

    Nous te remercions pour ta participation à cette interview. C'était très gentil de ta part de te prêter au jeu et d'avoir répondu à toutes mes questions.

     

    Merci à vous ! Vous êtes au top et je suis ravie d’avoir collaborer avec vous ! A très bientôt les filles !!!

    Alicia M.

     

    #Emi

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique