•  

    Résumé :

    « Il ne veut pas la rencontrer !
    Il ne pourra plus se passer d’elle… »

    Lors de ce voyage au Caire, Fédra et Rudi n’ont pas le choix : ils doivent coopérer !
    La première, gérante d’une grande parfumerie de luxe à Grasse, se rend en Égypte pour suivre les recherches scientifiques qu’elle finance.
    Le second, un peu journaliste, un peu agent de renseignements, est chargé par l’Ambassade de France de veiller à la sécurité de Fédra durant son séjour.
    Tous les deux considèrent ces précautions superflues et s’opposent avec velléité.

    Pas de vacances pour Fédra et Rudi ! Il leur faudra affronter l’hostilité des autorités égyptiennes, le scepticisme des chercheurs sur le site de fouilles et la colère de fanatiques voulant protéger la pyramide.

     

    Mon avis :

    Tout d'abord, je tiens à remercier Caroline Costa pour ce livre en Service Presse. 

    Après « Un bonheur à la campagne », c'est le deuxième roman que je lis de l'auteure Caroline Costa et je dois dire que j'aime beaucoup sa plume.

    J'ai vraiment adoré la couverture de ce roman lorsque je l'ai vu. D'ailleurs, elle est parfaitement adaptée. Le fait que l'histoire se déroule en Égypte, j'ai trouvé ça très intéressant et intriguant. J'avais hâte de découvrir l'histoire de Fédra et Rudi.

    Je m'y attendais, mais retrouver l'écriture à la troisième personne m'a un peu dérangé. Ce n'est vraiment pas mon genre. À certains moments, j'ai trouvé que ça empêchait de savoir tout de suite qui parlait.

    Ici, nous faisons la connaissance de Fédra, vingt-neuf ans. Fédra tient avec sa mère Tina une boutique de la grande parfumerie Vence.

    Dès le début, nous avons affaire à une Fédra Pesquier guindée, exigeante, pas très chaleureuse, ni très sympathique avec ses employées. On peut dire qu'elle n'est pas très commode ni avec les gens qui l'entourent, ni avec sa mère qu'elle appelle par son prénom. C'était vraiment déstabilisant !

    Heureusement, au fil des chapitres, Fédra se lâche, rigole, se confie... Cela fait du bien. Alors, elle nous offre une autre facette.

    Leur boutique de luxe est sur un projet, « Le Projet Explore K » et le départ pour l’Égypte est une étape cruciale. Même si Fédra n'est vraiment pas enchantée, elle va devoir si rendre malgré tout. « Ce projet est primordial pour le rayonnement de la marque ».

    Extrait : Fédra allait pour la première fois, fouler le sol de l’Égypte !

    Une fois en Égypte, Fédra va être mise sous la protection de Rudi Roberto. Le moins, que l'on puisse dire, c'est que leur relation ne démarre pas sous les meilleurs auspices.

    Rudi Roberto n'est pas enchanté de devoir « être son baby-sitter durant son séjour en Égypte », mais il n'a pas le choix.

    Avant même de rencontrer Fédra, on peut dire que Rudi est loin du prince charmant. Il est même détestable. Pourtant, être « son ange gardien » pourrait bien lui réserver quelques surprises !

    Extrait : L'espace d'une seconde ses yeux croisèrent les siens, au milieu du ballet incessant des clients. Une alerte rouge s'alluma dans son cerveau et il ressentit un pincement le tirailler au niveau du torse.

    Rudi est un personnage que j'ai beaucoup apprécié. Sous ses airs robustes, son côté revanchard, il va se révéler plus troublé que ce qu'il n'y paraît et ce qu'il voudrait. J'ai adoré son côté taquin, son humour et j'ai fondu sous son charme.

    Rudi veut bien faire, mais il ne sait pas trop comment si prendre avec la belle et hautaine Fédra. On sent que pour lui, « assurer sa sécurité » est primordial.

    Comment ne pas craquer devant son côté protecteur ?

    La relation entre Fédra et Rudi est loin d'être simple, mais quand le danger se fait présent, plus rien ne sera pareil.

    Fédra est un personnage qui a un fort caractère. Elle ne se laisse pas faire ! On peut dire qu'elle a du « mordant ». L'expression « qui a du chien » prend ici tout son sens. Même si Fédra a quelques défauts, je l'ai trouvé très forte et courageuse. Elle est aussi touchante par son histoire. Sa relation avec son chien Quick est très importante. Lorsqu'elle est avec lui, Fédra est totalement différente.

    Extrait : Cette petite boule de poils savait la réconforter, l'apaiser comme personne.

    Dans ce roman, l'auteure nous entraîne « au cœur de l’événement » au Caire en Égypte. Tout y est très bien décrit : les lieux, les odeurs, le mobilier, les plats... Elle ne laisse vraiment rien au hasard ! Elle nous transporte totalement dans ce pays où le danger est réel.

    Avec Fédra et Rudi, vous serrez loin d'un long fleuve tranquille, l'aventure s'avère périlleuse, mais vous vivrez également de beaux moments où la complicité et le rapprochement sont de rigueur. Ils savent aussi nous donner le sourire aux lèvres et des frissons.

    J'ai passé un bon moment de lecture avec ce roman.

    Je vous le recommande !

     

    Note : 8,5/10

    #Emi


    votre commentaire
  •  

    Résumé :

    « Je m’appelle Lyn et mon truc c'est la vie parisienne, ses sorties et ses boutiques.
    Je ne suis pas devenue journaliste de mode pour que mon patron m'envoie au fin fond de l'Ardèche.
    Même pour interviewer un éleveur de chèvre, au prétexte qu'il a créé le buzz au Salon de l'Agriculture !
    Qu’importe si son magnétisme me fait penser à un prédateur !
    Et des prédateurs, je vais en croiser quelques-uns…"

     

    Mon avis :

    Tout d'abord, je tiens à remercier Caroline Costa pour ce livre en Service Presse. 

    C'est le premier roman de l'auteure que je lis et j'ai vraiment beaucoup apprécié ma lecture. J'ai aimé l'histoire, les personnages, le lieu. Le métier du personnage masculin m'a beaucoup plu, ça change complètement des romances habituelles.

    Ici, nous faisons la connaissance de Lyn Lalba, une jeune femme charmante, qui a la tête sur les épaules et qui sait ce qu'elle veut. Elle prend vraiment son travail à cœur. Lyn est journaliste au célèbre magazine de mode parisien « Tendances ».

    Depuis le rachat du magazine pour lequel Lyn travaille, tout le monde est un peu sur les dents. Et son rédacteur en chef Léo Savage n'est pas commode. Il ne pense qu'à une seule chose : redresser les ventes du journal.

    Alors qu'ils sont en réunion et que la télé tourne, il va se passer un événement lors du Salon de l'Agriculture de Paris qui va changer la donne pour Lyn.

    L'auteure Caroline Costa décrit parfaitement le monde impitoyable du journalisme. C'est très réaliste et au plus proche de l'actualité. Elle nous parle de sujets réels et nous fait voir l'envers du décor.

    On peut dire que Lyn n'est vraiment pas ravie de devoir demander à « L'homme au chevreau », « une interview exclusive ».

    Qui est cet homme qui a fait le buzz lors du Salon de l'Agriculture ?

    J'ai beaucoup aimé le personnage de Paul, ce chevrier si énigmatique, « cet ours dressé face au monde », « ce roc inébranlable ».

    Je peux vous dire qu'il ne porte pas son surnom de « Grizzli irascible » pour rien.

    Il m'a vraiment manqué ses points de vues pendant ma lecture. C'est dommage, car ça aurait clairement apporté un plus à l'histoire.

    C'est un personnage très dur, mais en même tant très attendrissant.

    Qui ne craquerait pas pour un certain aspect de son métier ?

    J'ai aimé découvrir le métier de Paul, j'ai été enchantée par son lieu de vie qui est très bien décrit. L'auteure fait parfaitement ressortir dans ses descriptions son travail en tant que chevrier ainsi que sa vocation qui est véritable.

    Arrivée à la fin, je suis un peu déçue et triste de devoir déjà quitter Lyn et Paul. J'aurai aimé un épilogue pour pouvoir encore profiter un peu d'eux.

    Je vous recommande sans hésiter ce roman avec lequel j'ai passé un très bon moment de lecture.

     

    Note : 9,5/10

    #Emi


    votre commentaire
  •  

    Résumé :

    "Il ne faut pas se fier aux apparences... 
    Milo Morgan est un pilote de rallye, aussi prometteur qu’impulsif. Suite à une panne, il rencontre Flora dans une étrange maison, isolée au milieu de la forêt landaise. Belle et fragile, cette femme n’est pas pour lui. Et ce n’est pas Stéphy, la meilleure amie de Flora, très attachée à la tranquillité de cette dernière, qui dira le contraire ! Seulement, le destin est capricieux. Ils se retrouveront à Monaco, au cœur de la compétition féroce opposant Milo à son rival de toujours, Octave. 
    Et ce n’est pas la seule épreuve que Milo et Flora devront affronter : un véritable prince, une maison hantée, une journaliste acharnée ! Comment deviner que leur passé les rattrapera et qu’ils ont bien plus en commun qu’ils ne le pensent ?"

     

    Mon avis :

    merci à Something Else Editions et à l'auteure Caroline Costa pour ce Service Presse.

    Encore une fois, voilà une couverture magnifique. On ne peut pas détourner les yeux !
    Ce roman m'a embarqué très rapidement. J'ai même eu du mal à le poser pour faire une pause. J'aurai pu facilement le lire d'une traite.
    Les personnages principaux de ce roman sont : Flora et Milo ! D'ailleurs bravo à l'auteure pour le choix des prénoms. C'étaient juste parfait.

    L'auteure nous embarque dans un univers où les pneus crissent, les cœurs battent, et ou les cerveaux marchent à plein régime.

    La lecture est agréable, elle nous fait pas mal voyager aussi.
    Une fois la lecture finie, on est juste un peu déçu de dire au revoir au fougueux Milo et à la douce Flora !
    Je recommande ce livre !

    Note : 9/10

    #Véronik


    votre commentaire
  • Aujourd'hui, jeudi 28 septembre, je vais vous présenter l'auteure Caroline Costa et mon avis sur son livre "Sur ta route". Il est sorti le 27 septembre en numérique.

    Tout d'abord, merci à Something Else Editions et à l'auteure Caroline Costa pour ce Service Presse.

    Je recommande ce livre !

    #Véronik


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique