• Aujourd'hui, lundi 2 septembre 2019, je vous présente mon avis sur le livre "A la dérive". Il est disponible en format numérique et broché.

    #Véronik


    votre commentaire
  •  

    Résumé :

    "Elle est l'espoir au milieu du néant, le soleil dans l'obscurité, la drogue que je rêverais de goûter."

    En quelques mois, Léa a tout perdu : sa vie paisible et insouciante d'étudiante, sa famille, son foyer... Pour survivre, elle a dû tout recommencer. Pourtant, il est hors de question qu'elle laisse tomber Adam, il a toujours besoin d'elle. Elle est prête à tout pour le sortir de sa léthargie, elle va même jusqu'à mentir sur son identité pour devenir bénévole de l'hôpital psychiatrique où il est enfermé.

    Quand enfin elle entrevoit un espoir de revoir Adam, ce n'est pas face à lui qu'elle se retrouve, mais à Axel. Il est sérieusement amoché, autant physiquement que psychologiquement et pourtant, il l'attire. Son allure, sa fragilité, l'acuité de ses remarques et l'évident désir qu'elle lit dans ses yeux lui procurent une émotion dont elle ne peut plus se passer.

    Léa aura-t-elle les épaules suffisamment larges pour porter les problèmes de sa famille et ceux d'Axel ? Et si les destins de ces êtres à la dérive étaient liés ?

     

    Mon avis :

    J’ai choisi ce roman pour la couverture et le titre sans me rendre compte que je le connaissais, mais une fois lu le résumé, je m'en suis rappelée.

    J’avais commencé à lire ce roman sur la plateforme Fyctia il y a déjà quelque temps. Et j’avais été pas mal frustrée de ne pas avoir pu le finir. Les premiers chapitres m’avaient beaucoup plu. Donc évidemment replonger dans cette histoire que je n’avais pas finie est un vrai plaisir.

    On va faire la connaissance de Léa qui nous cache un lourd secret. En fait dans ce roman, il y a beaucoup de secrets. Chaque personnage a des choses à cacher. Heureusement au fil des pages tout s’éclaire et on comprend. On est même très surpris parfois. Mais c’est ce qui rythme le roman et fait qu’on avance et qu’on tourne inexorablement les pages.

    Suis-je de nature curieuse ? Oui énormément !! Et j’adore ça !!

    Léa est une jeune femme qu’on apprend doucement à connaître et comprendre. Elle n’est pas facile à cerner, pourtant, on l’apprécie assez rapidement.

    Le second personnage que nous rencontrons, c’est Axel. J’ai adoré le début avec lui. Il m’a fait rire. J’ai aimé sa détermination et son courage. J’ai aimé aussi son caractère, son côté possessif en amour qui pourtant aurait pu faire peur. Mais venant de lui, c’était attendrissant.

    Dans ce roman, ce qu’on peut retenir c’est que dans la vie, peut importe ce qu’on a vécu, on a toujours le droit à une seconde chance. Qu’à force de volonté et de courage, on peut y arriver. Se pardonner à soi-même ses propres erreurs est quelques chose de tellement plus dur que de se faire pardonner par une autre personne.

    Cette histoire décrit parfaitement ce genre de situation. La note d’espoir est forte.

    Ce qu’il faut retenir aussi, c’est l’amour que transmet ce roman. L’amour y est beau et sincère. Pas de faux-semblant. Juste des sentiments purs et touchants.

    Le seul petit point qui m’a manqué, c’est de ne pas en savoir plus sur certains personnages comme Adam et Joris. J’avoue que là, je suis un peu restée sur ma faim.

    En tout cas, je vous recommande évidemment ce roman.

    Note : 8,5/10

    #Véronik


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique