•  

    Résumé :

    Je croyais ma vie parfaite, j’imaginais que rien ne pouvait m’atteindre… j’avais tort.
    Je m’appelle Colyna Macklean. Je suis allongée sur un lit d’hôpital, dans un corps qui refuse de fonctionner. Je suis incapable de bouger, la douleur et l’ennui me collant à la peau, et cette envie furieuse de me laisser sombrer !
    Puis, il est entré dans ma vie.
    Je suis Mozart Stanlo. Ma batterie me nargue, je ne pourrai plus jamais jouer, je vais devoir affronter le regard des curieux pour le restant de mes jours, mais pour elle, je suis prêt à tout, y compris à enfreindre les règles.

     

    Mon avis :

    Tout d'abord, merci aux auteures Jane Devreaux et Laura Devillard pour ce livre en Service Presse.

    Pour commencer, je voudrais féliciter la conceptrice de la couverture. J’aime beaucoup ce visuel, car un peu de poésie s’en dégage.

    Lorsque j’ai commencé ce roman, je ne pensais pas au tant l’aimer.

    Le gros point fort de ce roman est ses personnages.

    Colyna et Mozart sont de ceux qu’on suit les yeux fermés. Leur personnalité y est pour beaucoup. Au fil de l’histoire, on oublie presque leur handicap, pour ne voir que deux belles âmes qui se rencontrent, se découvrent et apprennent à reprendre goût à la vie ensemble.

    Le lien entre ces deux personnages nous touche beaucoup. On en comprend surtout l’importance qu’il peut représenter pour eux. Il confirme aussi que l’amour n’a pas de frontière et que parfois, c’est le meilleur des remèdes.

    Colyna nous bouleverse beaucoup. Tout lui tombe dessus. Le réveil s’annonce difficile, entre douleur et trahison. On découvre avec elle que la vie ne tient qu’à un fil. Mais elle nous montre aussi son grand cœur. Elle va nous surprendre plus d’une fois. Son empathie pour les autres malgré ses propres souffrances est ce qui fait d’elle une personne unique.

    Mozart est un jeune homme que j’ai aimé presque immédiatement. J’ai senti qu’il serait lui aussi un être à part. Sa souffrance physique et morale nous touche énormément. Mais son espièglerie et sa joie de vivre sont juste parfaits. Il m’a tout simplement fait sourire.

    Après avoir aimé les personnages, ce qui retient évidemment mon attention et qui m’a plu, c’est de mettre les pieds dans ce monde d’handicap que finalement je ne connaissais que très peu. On imagine, on soupçonne, mais on ne sait pas. Beaucoup de choses nous sont décrites avec justesse, sans curiosité malsaine.

    J’ai aimé aussi que d’autres sujets soient abordés. Comme la trahison, la vengeance, mais aussi la famille et les liens que l’on peut avoir ou pas avec eux.

    Finalement, ce livre est plein de richesses. On arrive même parfois à se dire que le pire est derrière eux. Que finalement malgré le drame, le bonheur peut être encore là et que la vie peut être encore plus belle et plus intense qu’avant.

    Au final, ce roman est une très belle histoire d’amour. Les sentiments sont purs et vrais. L’histoire est aussi rythmée par pas mal d’épreuves et de rebondissements.

    Ce roman est très agréable à lire. Ce duo d’auteures est très prometteur. Comme quoi de belles rencontres peuvent aboutir à de belles réalisations.

    Je vous recommande vivement ce roman.

     

    Note : 8,5/10

    #Véronik


    votre commentaire
  • Aujourd'hui, lundi 2 septembre 2019, je vous présente mon avis sur le livre "A la dérive". Il est disponible en format numérique et broché.

    #Véronik


    votre commentaire
  •  

    Résumé :

    "Elle est l'espoir au milieu du néant, le soleil dans l'obscurité, la drogue que je rêverais de goûter."

    En quelques mois, Léa a tout perdu : sa vie paisible et insouciante d'étudiante, sa famille, son foyer... Pour survivre, elle a dû tout recommencer. Pourtant, il est hors de question qu'elle laisse tomber Adam, il a toujours besoin d'elle. Elle est prête à tout pour le sortir de sa léthargie, elle va même jusqu'à mentir sur son identité pour devenir bénévole de l'hôpital psychiatrique où il est enfermé.

    Quand enfin elle entrevoit un espoir de revoir Adam, ce n'est pas face à lui qu'elle se retrouve, mais à Axel. Il est sérieusement amoché, autant physiquement que psychologiquement et pourtant, il l'attire. Son allure, sa fragilité, l'acuité de ses remarques et l'évident désir qu'elle lit dans ses yeux lui procurent une émotion dont elle ne peut plus se passer.

    Léa aura-t-elle les épaules suffisamment larges pour porter les problèmes de sa famille et ceux d'Axel ? Et si les destins de ces êtres à la dérive étaient liés ?

     

    Mon avis :

    J’ai choisi ce roman pour la couverture et le titre sans me rendre compte que je le connaissais, mais une fois lu le résumé, je m'en suis rappelée.

    J’avais commencé à lire ce roman sur la plateforme Fyctia il y a déjà quelque temps. Et j’avais été pas mal frustrée de ne pas avoir pu le finir. Les premiers chapitres m’avaient beaucoup plu. Donc évidemment replonger dans cette histoire que je n’avais pas finie est un vrai plaisir.

    On va faire la connaissance de Léa qui nous cache un lourd secret. En fait dans ce roman, il y a beaucoup de secrets. Chaque personnage a des choses à cacher. Heureusement au fil des pages tout s’éclaire et on comprend. On est même très surpris parfois. Mais c’est ce qui rythme le roman et fait qu’on avance et qu’on tourne inexorablement les pages.

    Suis-je de nature curieuse ? Oui énormément !! Et j’adore ça !!

    Léa est une jeune femme qu’on apprend doucement à connaître et comprendre. Elle n’est pas facile à cerner, pourtant, on l’apprécie assez rapidement.

    Le second personnage que nous rencontrons, c’est Axel. J’ai adoré le début avec lui. Il m’a fait rire. J’ai aimé sa détermination et son courage. J’ai aimé aussi son caractère, son côté possessif en amour qui pourtant aurait pu faire peur. Mais venant de lui, c’était attendrissant.

    Dans ce roman, ce qu’on peut retenir c’est que dans la vie, peut importe ce qu’on a vécu, on a toujours le droit à une seconde chance. Qu’à force de volonté et de courage, on peut y arriver. Se pardonner à soi-même ses propres erreurs est quelques chose de tellement plus dur que de se faire pardonner par une autre personne.

    Cette histoire décrit parfaitement ce genre de situation. La note d’espoir est forte.

    Ce qu’il faut retenir aussi, c’est l’amour que transmet ce roman. L’amour y est beau et sincère. Pas de faux-semblant. Juste des sentiments purs et touchants.

    Le seul petit point qui m’a manqué, c’est de ne pas en savoir plus sur certains personnages comme Adam et Joris. J’avoue que là, je suis un peu restée sur ma faim.

    En tout cas, je vous recommande évidemment ce roman.

    Note : 8,5/10

    #Véronik


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique