•  

    Résumé :

    Santa Barbara, Californie.
    Le corps de Peter Jenkins est retrouvé, mutilé dans une ruelle. Cela faisait trois mois qu’Azraël n’avait plus sévi, depuis le Dakota où il avait laissé trois cadavres derrière lui. 
    Depuis quatre ans, l’Agent Spécial Aymie Dixon traque L’Ange de la mort sans jamais réussir à l’attraper. Pourtant, elle sent au fond d’elle-même qu’elle se rapproche.
    Lorsqu’au détour de son enquête, elle quitte Sacramento pour Santa Barbara, elle croise le Dr Isaac Wolfe qu’elle avait déjà rencontré lors de sa première mission.
    Entre le séduisant docteur et l’Agent Spécial, l’attirance est réciproque et une idylle commence à voir le jour.
    Mais Azraël et ses meurtres planent au-dessus de leur relation et la ramène à la réalité.

     

    Mon avis :

    J'avais hâte de commencer ce livre, car le titre m'a intrigué. Je n'ai même pas lu le résumé, mais j'ai eu envie de le découvrir.

    Je peux vous dire que c'est un Coup de cœur ! J'ai tout simplement adoré !

    C'est un livre prenant du début jusqu'à la fin. Fin que l'on redoute, mais qu'on ne voit pas arrivée tellement prise dans l'histoire.

    Ce récit à trois voix nous éclaire parfaitement sur la personnalité des trois protagonistes.

    Tout d’abord, nous avons le Docteur Isaac Wolff et son alter ego « Azraël ».

    Nous faisons face à une seule et même personne, mais qui a une double personnalité. C'est comme Mr Jekyll et Mr Hyde. Mi-ange, mi-démon.

    Ils sont tous les deux déconcertants et réalistes. J'ai pu apprécier Isaac. Il est presque l'homme parfait ! Dévoué à son travail, bon dans son métier de sauver des vies. Et il est déconcertant dans le rôle de l'assassin en tant qu'Azraël.

    On ressent toute sa souffrance, le déchirement que c'est pour lui lorsqu'il prend possession de son corps pour faire ses méfaits.

    Puis il y a Azraël, l'assassin. C'est un être abjecte, il est capable d'horreurs, mais si on y regarde de plus prêt, on y voit le pourquoi.

    En tout cas, moi j'ai vu ses bonnes intentions. Il a un but, une raison. Certes, ce n'est pas une excuse, mais ça nous permet de nous attacher à lui et de ne pas le voir que comme un assassin. Il devient un être sensible et humain.

    Et en fin, il y a Aymie, la profiler du FBI qui sur les traces de l'assassin aussi appelé « L'ange de la mort ». C'est tout un symbole !

    J'ai adoré ce personnage. Suivre l'enquête, voir le rapprochement et l'amour qui naît entre elle et Isaac.

    Est-ce que l'on peut pardonner l'impardonnable ?

    Accepter l’inacceptable ?

    On sent que Aymie peut le remettre sur le droit chemin. Mais est-ce que ce n'est pas déjà trop tard ?

    Avec elle, il est doux, attentionné, brut, passionné... Je dirai un homme « normal ».

    Il est déroutant !

    Grâce à ses souvenirs, nous comprenons où ses actes odieux ont commencé. J'ai ressenti sa souffrance, sa perte de contrôle, le besoin de trouver une solution pour se protéger. Un exutoire ! C'est vraiment prenant et ça m'a serré le cœur.

    En tant qu'Isaac, il fait preuve d'une grande bonté d'âme. C'est troublant de savoir ce dont-il est capable.

    Est-ce que Aymie va le sauver ?

    Je vous laisse le découvrir par vous même.

    Je vous recommande ce livre !

     

    Note : 10/10

    #Emi


    votre commentaire
  • Aujourd'hui, jeudi 7 décembre, je vais vous présenter l'auteure Clémence Lucas et mon avis sur son livre "Assassin".

    L'auteure a aussi écrit les livres : Lätt, Sentinelle, Sentinelle Tome 2, Désirs Ardents Tome 1 Propose-moi, Désirs Ardents Tome 2 Choisis-moi, Désirs Ardents Tome 3 Apprivoise-moi, Plaisirs & volupté aux Bahamas, Super Connard et moi, Célibataire, maman et débordée, Love Twice, Love for Two, Un nouveau départ et Riley.

    #Emi


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique