•  

    Résumé :

    Cette rencontre va changer sa vie

    Suite à une relation de couple toxique, Isabelle a perdu toute confiance en elle et en l’avenir. Pour redonner un sens à son existence, elle a rejoint une association qui vient en aide à ceux qui n’ont plus rien et vivent désormais en marge de la société. Mais, si certains acceptent cette main tendue, d’autres sont méfiants et ne se laissent pas approcher. Comme Logan, cet homme renfermé qu’Isabelle a remarqué dès le premier jour, un homme au regard dur dans lequel elle a entrevu une solitude qui ressemble étrangement à la sienne. Alors, même s’il ne veut pas de son aide, elle va tout faire pour lui redonner espoir et lui prouver que le meilleur est peut-être à venir…

    Mon avis :

    Tout d'abord, je tiens à remercier Harlequin HQN et l'auteure Karine Vitelli pour ce livre en Service Presse.

    Par où commencer... Je me demande souvent comment faire honneur à un livre coup de cœur et souvent, je suis déçue de ce que j’écris, car je n’arrive jamais à exprimer tout ce que j’ai pu ressentir. Mais j’espère au moins donner le goût aux autres de découvrir mes coups de cœur. Et là, pour le coup, ce roman est un énorme coup de cœur pour moi.

    Quand je l’ai ouvert, je ne pensais pas qu’il me serait impossible de le refermer avant de l’avoir fini. C’était comme une drogue. Toujours un peu plus, encore quelques pages et voilà, je l’ai fini. Peut-être trop tôt ou alors il était trop court, mais ça serait hypocrite de le dire. Il était juste parfait, mais c’est vrai que je suis un peu morose une fois qu’il est refermé.

    Les personnages principaux m’ont tellement plu et je me suis tellement attachée à eux que là, tout de suite, ils me manquent. J’aurais aimé les suivre encore un peu.

    Dans ce roman, nous rencontrons Isabelle, cette jeune femme est une hyper active. Elle a des journées à rallonge.

    On se demande parfois comment peut-elle gérer des journées comme les siennes. Elle a deux travails et elle décide en plus de faire du bénévolat auprès des SDF. Lorsqu’on la connaît mieux on devine que toutes ses activités lui permettent de garder la tête hors de l’eau. Elle a vécu des moments terribles et terrifiants. S’occuper des autres la sauve des souvenirs qui sont gravés en elle et qui pourrait la détruire à jamais.

    Dans les couloirs du métro, de nombreux sans-abris croisent le chemin de Belle. Elle va s’occuper d’eux et essayer de les aider.

    Le milieu et la pauvreté que l’auteure nous décrit nous est presque un inconnu. On sait que ça existe, mais on ferme les yeux par choix ou pas. Et inconsciemment ce roman nous les ouvre et nous fait remarquer tout ce que peut vivre ces gens qui n’ont pas choisi cette vie. En tout cas, tout est écrit avec pudeur et bonté.

    Isabelle va s’occuper plus particulièrement d’un certain Logan. Il est grognon, ne veut pas lui parler, mais Belle ne va pas le laisser tomber et va s’engager vers lui comme pour se sauver

    elle-même. Logan m’a particulièrement séduite. Je l’ai aimé et soutenu jusqu’aux dernières lignes du roman.

    L’histoire entre Belle et Logan est une sorte de conte de fées moderne. Bien sûr avec la modernité, les complications sont là. Cela va être compliqué, on va croire en eux, mais aussi avoir peur pour eux. De beaux sentiments vont être décrits.

    Ce roman m’a énormément touché et émue. Et je me ferais un plaisir de le relire.

    Je vous recommande vivement ce roman.

     

    Note : 9,5/10

    #Véronik


    votre commentaire
  •  

    Résumé :

    Six ans plus tôt, Chloé a tout perdu : avenir prometteur, amour éternel, projets... À cette époque, elle a fait une promesse : un rendez-vous à l’infini. Pour la tenir, elle part en randonnée en terre sauvage avec un guide aguerri. Pendant huit jours, elle sera confrontée aux changements abrupts de température, aux insectes en tous genres, aux passages aussi pénibles physiquement que mentalement... Tout ça pour retrouver un but à son existence.

    Peu sportive, Chloé est loin de la candidate idéale pour ce genre de périple, mais elle fera tout son possible pour atteindre son objectif. Quitte à mentir et à garder pour elle ses souffrances...

    Au cours de son difficile voyage, elle apprendra à apprécier la simplicité de la vie et à se redécouvrir. Grâce à cette aventure et à celui avec qui elle la partage, elle comprendra que son combat a débuté depuis déjà de nombreuses années.

    Parviendra-t-elle à gravir la montagne de sa profonde douleur ? Deviendra-t-elle finalement plus grande, plus robuste ?

    Une ascension au cœur d’un univers encore sauvage, au cœur de soi-même.

     

    Mon avis :

    J’avais lu ce roman en numérique dans sa première version. Je l’avais adoré et c’est avec beaucoup de plaisir que je me suis procurée la version papier et que j’ai redécouvert cette histoire qui est tout à fait charmante.

    Dans cette nouvelle version, les changements ne sont pas flagrants, mais j’ai passé un très bon avec ce roman.

    Les personnages sont beaux, à l’intérieur comme à l’extérieur. Les sentiments sont vrais et purs. L’aventure est au rendez-vous, pleine d’espoirs et de rêves.

    Le titre de ce roman est un de mes préférés ! Simple, mais très efficace.

    Je suis ravie de l’avoir relu et pu ainsi redécouvrir ce fabuleux voyage à travers les âmes et la nature.

     

    #Véronik

     

    Lien de la chronique : https://www.facebook.com/EmietVeronik/photos/a.2043702292527012/2135682713328969/?type=3

     


    votre commentaire
  •  

    Résumé :

    Il y a six ans, Chloé a tout perdu : avenir inouï, amour éternel, projets… Mais elle a fait une promesse : ce rendez-vous à l’infini.

    Elle part en randonnée, seule avec un guide en terre sauvage, durant sept jours. Sept jours, confrontés au froid, au chaud, aux insectes, mais sept jours pour trouver un nouveau but à son existence. Elle est loin d’être la candidate parfaite pour ce séjour qui demande une expérience aguerrie, mais elle fera tout son possible pour finir son périple. Quitte à mentir et à garder pour elle ses douleurs. Elle a besoin de retrouver le goût de vivre, et dans cette forêt, avec le strict minimum, elle appréciera la simplicité que la vie lui offre… mais ça sera loin d’être paisible. Qui a dit que « la vie est un fleuve tranquille ? » Personne. La vie est un combat, une montagne à gravir, un Ironman à finir, mais qui vaut d’être affrontée pour en sortir plus grand, plus robuste.

     

    Mon avis :

    Tout d'abord, je tiens à remercier l'auteure Karine Vitelli pour ce livre en Service Presse.

    Je vais commencer cet avis en écrivant comme je l'ai écrit à l'auteure, ce livre, c'est une tuerie ! J'ai plus qu'adoré !

    Il n'y a pas de mots assez forts pour vous dire à quel point j'ai aimé ce livre, c'est un Gros, Gros, Gros Coup de cœur !!! Tellement gros qu'en écrivant cette chronique, j'en ai encore les larmes aux yeux d'émotion et la gorge serrée.

    Je peux vous dire, que dès les premières phrases de cette histoire, je suis complètement dedans, prise dans une émotion incommensurable.

    Ici, nous faisons la connaissance de Chloé. La vie ne la pas épargnée, mais grâce à la promesse qu'elle a faite, sa vie va être bouleversée à tout jamais.

    Pendant six ans, elle n'a était que l'ombre d'elle-même, continuant à vivre, mais n'étant plus vraiment là.

    Après une remise en question, elle va prendre la décision d'honorer sa promesse, elle lui doit, mais elle se le doit à elle aussi. Elle doit recommencer à vivre, découvrir « l'infini » pour aller vers l'horizon.

    Chloé n'est pas une aventurière, mais cette aventure qu'elle s'apprête à vivre pour marcher sur ses pas, va être son aventure. Une aventure qui changera sa vie à jamais...

    Elle ne connaît rien à la jungle, à la survie, mais son désir de tenir sa promesse et découvrir son infini est plus important que tout.

    Pour ça, elle se lance dans une aventure au fin fond de la jungle pendant 7 jours.

    Elle va alors rencontrer son guide Maxan, son prénom est aussi doux qu'un bonbon sur notre langue. Il va la guider tout au long du chemin, et même au-delà.

    Leur périple est semé d’embûches, mais c'est un vrai chemin sur la voie de la guérison qui s'amorce pour Chloé.

    Mon dieu, qu'est-ce que c'était touchant ! Des personnages attachants, des lieux à couper le souffle, un voyage vers l'infini qui ne peux que nous marquer à jamais.

    Nous avons pu aussi découvrir la meilleure amie de Chloé, Cécile. Elle est pleine de vie et très attachante. J'ai hâte de découvrir son histoire.

    Je n'avais vraiment pas envie de quitter nos deux héros, mais cette histoire est parfaite comme ça.

    La plume de l'auteure est toujours aussi belle, elle nous fait voyager, nous plonge tambours battants au creux de ses mots, des émotions, des sentiments...

    Elle nous montre la vie, se donner la peine de vivre chaque jour comme si c'était le dernier.

    Merci encore Karine pour les remerciements à fin de ton histoire, et pour cette confiance que tu nous as accordée en nous confiant la lecture de ce livre.

    Bravo à toi de t'être lancée dans cette aventure de l'autoédition et merci à toi d'être toi.

    Je ne peux que vous recommander de lire cette histoire !

    Laissez-vous tenter par l'aventure et rendez-vous à l'infini...

     

    Note : 10/10 +++

    #Emi

    Mon avis :

    Tout d'abord, je tiens à remercier l'auteure Karine Vitelli pour ce Service Presse.

    La première chose qui attire, c'est la couverture qui est sublime. Elle donne envie de voyager, de s’évader.
    Bravo à l’auteure pour cette douce romance.

    En lisant cette histoire, j’ai eu l’impression de plonger dans un feuilleton sentimental. Dans le bon sens du genre. Je m’imaginai sur mon canapé en train de fixer l’écran et de passer un après-midi de détente accompagné de cette romance.
    Dans cette novella nous découvrons Chloé. Une jeune femme qui a fait une promesse et qui pour cela va devoir être courageuse.

    Au début, elle ne sait pas dans quoi elle sait embarquée, mais elle va se surpasser avec l’aide de Maxan. Maxan qui n’est vraiment pas ravie de faire ce périple avec cette jeune citadine.

    Malgré tout, un lien invisible va se créer entre eux.

    Au fil des heures de marche, ils vont se découvrir et peut-être même se compléter...
    J’ai aussi beaucoup apprécié lorsque Chloé parlait à Stéphan. Ces petites parenthèses sont juste parfaites.
    Au final, je recommande vivement cette novella qui est superbe. J’ai vraiment adoré l’histoire et la plume de l’auteure.

     

    Note : 9/10

    #Véronik


    votre commentaire
  •  

    Résumé :

    Quand la différence nous exclut de la société,

    on ne peut que se retrancher dans son propre monde.

    Faire des choix.

    Des sacrifices.

     

    Désinvolte et sûre d'elle, Elsa est danseuse dans le club fondé par sa meilleure amie.

    Elle vit à deux cents à l'heure et profite de tout ce qui lui est offert.

    Jusqu'au jour où tout bascule. Jusqu'au pas de trop...

     

    Mon avis :

    J'avais hâte de découvrir ce Tome sur les personnages d'Elsa et Matt qu'on avait pu déjà apercevoir, dans le premier tome « Mes pas de velours ».

    Ce Tome est différent du premier, mais il est largement à la hauteur.

    C'est un Coup de cœur pour moi ! J'ai vraiment adoré !

    Ici, nous retrouvons le personnage d'Elsa, l'amie de Valentina (du 1er Tome). Elsa est danseuse burlesque, mais aussi professeur de fitness. Son univers est la danse, c'est plus qu'un métier pour elle, c'est une passion.

    Elsa est très attachante, on sent toute sa fragilité sous l'apparence sûre d'elle qu'elle montre au monde extérieur. Son passé a fait d'elle la femme qu'elle est aujourd'hui. Une personne sans attaches, qui se rattache à son apparence.

    Depuis qu'elle l'a rencontré, elle est attirée par Matt. Matt, s'est son fruit défendu. Un soir, elle se jette à l'eau pour essayer de le conquérir juste pour une nuit. Une nuit, c'est la seule chose qu'elle peut proposer.

    Matt est un homme très charmant, charmeur, il est abonné aux histoires sans lendemains. Pour lui, Elsa est inaccessible. Il ne peut pas coucher avec l'amie de sa meilleure amie Valentina.

    Dans la vie, il suffit d'un pas de trop pour que tout bascule et malheureusement, Elsa va l'apprendre à ses dépens.

    Ce roman est vraiment poignant, prenant et juste. Il est écrit avec justesse, les émotions et les sentiments sont très bien décrits. On ressent au plus profond de nous-même, l'état dans lequel se trouve Elsa.

    C'est vraiment une battante ! Elle a un but, le but de sa vie et va tout donner pour l'obtenir.

    Avant d'arriver au bout du chemin, elle va pouvoir compter sur l'amitié de Matt. Il a su être là pour elle, lui donner un nouvel espoir.

    J'ai aussi pu apprécier Inès, c'est une personne très attachante.

    J'ai été très émue par ce roman, ces personnages.

    Je ne peux que vous recommander de lire ce roman qui m'a conquise.

     

    Note : 10/10

    #Emi


    votre commentaire
  •  

    Résumé :

    Je m’appelle Eirenn, je suis une arme.
    Une arme que notre pire ennemi désire acquérir. J'ai de grands pouvoirs aux conséquences désastreuses. La survie des races et leur quête prendront un nouveau tournant. Nous sommes à l’aube d’une guerre imminente.
    Nous naissons tous sur cette Terre pour accomplir des choses et moi, j’ai trouvé ma voie.

     

    Mon avis :

    J'avais été conquise par le premier tome, j'attendais avec impatience de pouvoir me plonger dans ce deuxième opus et je peux vous dire, que je n'ai pas été déçu.

    Moi qui n'ai pas l'habitude de lire ce genre littéraire, ces deux tomes de « Eirenn » m'ont littéralement transporté dans l'univers que nous fait découvrir l'auteure.

    Ce tome est à la hauteur du premier, différent, mais tout aussi prenant et passionnant.

    J'ai adoré retrouver Eirenn et Leander ainsi que les autres personnages. Même si ils sont moins développés, ils sont attachants et très importants dans la quête d'Eirenn.

    Nous retrouvons une Eirenn plus forte et déterminée que jamais.

    Apprenant à se dépatouiller entre les révélations, ses pouvoirs...

    Tout est très bien décrit et développé par Karine Vitelli. J'avais l'impression de vraiment y être. Au cœur des échanges, de la bataille... J'ai été en apnée jusqu'à la fin, appréhendant le dénouement final de la bataille.

    J'ai terminé ma lecture en ayant une boule dans la gorge, les personnages me manquaient déjà.

    Au début de ce Tome 2, c'est une Eirenn pleine de rage, une envie de vengeance contre celui qui retient sa mère et Leander. On sent vraiment ses sentiments qui se développe pour lui.

    Entourée de ses amis, elle va se lancer dans un plan des plus risqué faisant quelques dégâts au passage. Des alliés inattendu sont aussi présents, j'ai trouvé ça très intéressant.

    J'ai beaucoup aimé me retrouver dans cet univers fantastique, découvrir les pouvoirs, suivre les épreuves et les affrontements.

    La relation avec Leander est très intense, on ressent bien leur amour, les actes ont plus de valeurs que les mots et ici c'est vraiment ça.

    C'est un roman qui m'a fait vivre pleins de sensations, des émotions.

    Je ne peux que vous recommander de lire Eirenn.

    C'est une très belle découverte pour moi.

     

    Note : 10/10

    #Emi


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique