•  

    Résumé :

    Dystopie Post-Apo - 250 pages

    Sarah, 16 ans, se terre chez elle, seule, depuis des semaines. Le monde a plongé dans le chaos après qu'une épidémie a décimé la quasi-totalité de la population mondiale.

     

    L’adolescente est sur le point de sombrer dans la folie, lorsqu’elle aperçoit à la fenêtre de sa chambre son voisin de 17 ans, Mike. Lui et Sarah se détestent cordialement depuis plusieurs années. Malgré leurs divergences, ils partent à la recherche de l’oncle de Mike, ranger au Rocky Mountain National Park, au cœur des montagnes Rocheuses, dans l’espoir qu’il soit toujours en vie. Mais les survivants rôdent, le danger est partout.

     

    Dans un monde redevenu sauvage, où l’instinct de vivre règne en maître, deux adolescents inexpérimentés ont-ils la moindre chance de s’en sortir ?

     

    Mon avis :

    Tout d'abord, merci aux Editions Elixyria et à l'auteure Lindsay Lorrens pour ce livre en Service Presse. 

    La première chose que je dois dire, c’est que je veux et j’exige une suite ! Je ne sais pas si elle est prévue ou envisagée, mais j’en veux une, c’est une évidence !

    Ce roman est du genre dystopie et je pourrais même le mettre dans la catégorie young-adult. Je pense d’ailleurs le faire lire à une de mes filles. Enfin un livre que je peux partager avec elle !

    Pour commencer, j’ai aimé la cover. Elle est originale et intrigante. L’histoire est très intéressante. L’auteure nous met tout de suite dans le bain à travers des articles de journaux. On plonge directement dans ce chaos.

    Un virus a décimé la plupart de l’humanité. Quelques survivants sont immunisés, mais pour survivre, il faut se cacher. Sur terre, c’est devenu la loi de la jungle. C'est chacun pour soit. La plupart des survivants sont prêts à tout pour trouver de la nourriture et évidemment survivre.

    Puis viens les personnages principaux, Sarah et Mike.

    J’ai senti dès le début que j’allais irrémédiablement m’attacher à eux et ça n’a pas loupé.

    J’ai aimé la douceur et l’émotivité de Sarah. Au début, on la sent très fragile et au contact de Mike, on la voit reprendre vie.

    Mike a aussi ses faiblesses, mais au côté de Sarah, on le voit devenir un homme sûr de lui et courageux.

    Sarah et Mike vont devoir apprendre à vivre ensemble, malgré leurs rancœurs passées. C’est le seul moyen qu’ils auront s'ils veulent eux aussi survivre.

    Ils vont être confrontés à de nombreuses péripéties. Le danger rôde autour d’eux. À travers leur périple, ils vont retrouver l’oncle de Mike, Jack. Avec lui, ils vont apprendre plein de choses qui les aideront encore plus.

    Dans ce roman, l’espoir est le principal moteur de nos héros. On les voit se battre quoiqu’il arrive. Ils se soutiennent quoiqu’il se passe. L’action est au rendez-vous, pas le temps de s’ennuyer. J’ai aimé suivre les aventures de nos héros. De nombreux rebondissements rythment bien l’histoire. L’attachement entre Mike et Sarah est attendrissant. On les voit se rapprocher et se chercher, mais entre eux, c’est bien plus qu’une simple romance. Entre eux, c’est un besoin de l’autre. Comme ci l’autre faisait partie intégrante de nous-même.

    Dans ce livre, la romance n’est pas le fil rouge de l’histoire. Elle est là, parce que la vie est faite ainsi. J'ai beaucoup aimé la façon d'écrire de l'auteure. Malgré tout le chaos, ça nous donne le sourire.

    Si j’ai aimé cette histoire ? Oui, c’est une évidence. J’ai dévoré ce livre et j’aurais aimé qu’il y ait plus de pages. La fin est venue bien trop vite.

    Je vous recommande évidemment ce roman.

     

    Note : 9,5/10

    #Véronik

     


    votre commentaire
  •  

    Résumé :

    Victime d'un viol quelques années auparavant, Marion ne croyait plus à l'amour. Jusqu'à ce qu'elle rencontre Maxime. À force de patience et de tendresse, le jeune homme a réussi à obtenir sa confiance et ils ont enfin gagné le droit d'être heureux ensemble. 

    Mais le passé de Marion refait brutalement surface quand elle apprend par les journaux que son agresseur a été retrouvé assassiné. Une nouvelle qui la plonge en plein désarroi et lui fait revivre les heures les plus sombres de sa vie. 

    Peu à peu, le doute s'empare d'elle. Et si Maxime, au courant de ce qu'elle a vécu, était lié à cette affaire ? Aurait-il commis l'irréparable ? Au risque de détruire leur belle harmonie et de saccager leur bonheur...

     

    Mon avis :

    Tout d'abord, merci à Eden Collection et à l'auteure Lindsay Lorrens pour ce livre en Service Presse.

    Comme pour le premier tome, la couverture de ce roman est sublime. Elle est pourtant simple, mais quelque chose de tendre et sensuel s’en dégage à merveille.

    Cette romance débute sur une belle note d’amour. On y retrouve avec plaisir Maxime et Marion plus amoureux que jamais. On les suit à travers leurs regards, leurs déclarations et leurs moments à deux. Leur amour et leur passion nous font rêver. Leur complicité et leur tendresse nous touchent énormément et d’une certaine manière, on les envie.

    Malgré tout cet amour débordant, on sent que la tempête n’est pas très loin d’eux. On l’entend gronder, mais on ne la voit pas. On la cherche du regard, mais on ne la voit toujours pas. On essaye de supposer d’où le coup viendra, mais comme l’histoire est bien faite, on va énormément se questionner et supposer, mais jusqu’au coup final le doute restera.

    Dans cette histoire, les intrigues et les rebondissements vont vous accompagner tout du long. Comme je viens de le dire, cette histoire est une belle et douce romance, mais pas que.

    Au tour de cette histoire, une ligne rouge va venir doucement s’insinuer et déclencher des moments de stress et de doutes.

    Marion est la première touchée par ces événements. Sa sensibilité l’empêche d’avancer sans pour autant se soucier de ses proches.

    Maxime toujours fidèle à lui-même, toujours sur de lui. Et prêt à tout pour protéger Marion. D’ailleurs, heureusement que l’amour entre eux est fort et solide, car tout n’est pas facile pour eux. Ce que j’ai aimé dans ce roman, c’est aussi découvrir encore plus les personnages secondaires. Ils apportent énormément à ce roman finalement.

    Je pense si je ne me trompe pas qu’une suite doit être en préparation et j’avoue que ça me fait énormément plaisir, car d’une, j’adore les personnages de cette histoire et de deux, lire Lindsay est vraiment très agréable. Son écriture est douce et fluide. J’apprécie beaucoup son univers.

    Je vous recommande ce roman, ainsi que le précédent.

    Note : 9/10

    #Véronik


    votre commentaire
  •  

    Résumé :

    À 21 ans, Marion est une jeune étudiante effacée et timide. Quelques années plus tôt, elle a vécu un traumatisme qui lui a donné une peur panique des relations amoureuses. Jusqu'au jour où, à l'université, elle rencontre Maxime pour qui elle ressent une merveilleuse attirance. Beau, extraverti, amusant, le jeune homme n'est pas insensible aux charmes de la jeune femme. Mais le passé de Marion ne cesse de la hanter, lui interdisant de laisser libre cours à ses émotions naissantes... L'insouciance, la légèreté, l'abandon sont des sentiments que la jeune femme ne s'autorise plus à éprouver. Pour avoir une chance de percer les murailles que Marion érige autour d'elle, Maxime va devoir découvrir les sombres événements qui la hantent. Alors, peut-être, auront-ils enfin le droit d'être heureux...

     

    Mon avis :

    Tout d'abord, merci à Eden Collection et à l'auteure Lindsay Lorrens pour ce livre en Service Presse.

    Pour commencer, j’aimerai vous parler de cette couverture qui je l’avoue m’a beaucoup séduite. Le titre est bien sûr, très joli, mais les personnages sur l’image et leur expression m’ont envoûté. Est-ce que ça s’explique ? Non ! En tout cas, je ne me lasse pas de la regarder.
    Ce roman est une pure romance comme je n’en ai pas lu depuis longtemps. Elle parle de sentiments vrais et uniques. Dès les premières pages, on sent que tout ne va pas être simple, mais que l’essentiel est là, l’amour avec un A.
    Nous rencontrons d’abord Marion une jolie jeune femme qui après un lourd traumatisme se refuse à toute forme d’amour avec la gente masculine. Elle fait ses études, travaille, mais sa vie sentimentale est au niveau de zéro depuis deux ans. Cette vie là lui va très bien. Elle a une meilleure amie au top et une famille formidable. Pourtant, ce ne sont pas les prétendants qui manquent. D’ailleurs, une rencontre au détour d’une bibliothèque va chambouler sa raison.
    Maxime est celui par qui le trouble va arriver. Il est beau, gentil, drôle. Le garçon parfait. Pourtant, tout n’est pas si simple. Maxime va tout mettre en œuvre pour la séduire. Par moment, on peut se demander pourquoi il en fait au tant pour une simple fille. Peut-être que cupidon a joué de ses flèches et le coup de foudre l’a touché.
    En tout cas, j’ai aimé ces personnages, leur manière d’être. Même dans leurs mauvais moments, ils sont touchants et attachants.
    L’auteure a su parfaitement nous amener dans cette douce romance. L’écriture est fluide et on tourne chaque page avec plaisir. On avance dans cette lecture sans vraiment s’en rendre compte.
    Les sentiments décrits sont beaux et intenses. Au-delà de l’amour, la famille est un point essentiel à cette histoire. Elle apporte dans ce roman un peu de chaleur et de bienveillance.
    Une romance n’est jamais parfaite. D’ailleurs, ce serait ennuyeux. Dans ce récit, on passe par plusieurs sentiments nous aussi. On a de l'espoir pour nos héros, mais on s’inquiète aussi pour eux et pour ce qu’il se passe entre eux. On sait que l’amour ne tient qu’à un fil.
    Pour finir ce que je vais dire à demi-mot pour ne pas spolier l’histoire. C’est que j’ai été assez surprise et que je suis restée complètement stupéfaite par les dernières lignes du roman et que c’est pas gentil Lindsay de nous faire ça .
    Je vous recommande évidemment ce roman qui comme moi va vous faire passer un merveilleux moment.

    Note : 9/10

    #Véronik


    votre commentaire
  • Aujourd'hui, mercredi 13 mars 2019, je vais vous présenter l'auteure Lindsay Lorrens et mon avis sur son livre "Le droit d'être heureux". Il est sorti ce jour en format numérique et broché.

    #Véronik


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique