•  

    Résumé :

    À 21 ans, Marion est une jeune étudiante effacée et timide. Quelques années plus tôt, elle a vécu un traumatisme qui lui a donné une peur panique des relations amoureuses. Jusqu'au jour où, à l'université, elle rencontre Maxime pour qui elle ressent une merveilleuse attirance. Beau, extraverti, amusant, le jeune homme n'est pas insensible aux charmes de la jeune femme. Mais le passé de Marion ne cesse de la hanter, lui interdisant de laisser libre cours à ses émotions naissantes... L'insouciance, la légèreté, l'abandon sont des sentiments que la jeune femme ne s'autorise plus à éprouver. Pour avoir une chance de percer les murailles que Marion érige autour d'elle, Maxime va devoir découvrir les sombres événements qui la hantent. Alors, peut-être, auront-ils enfin le droit d'être heureux...

     

    Mon avis :

    Tout d'abord, merci à Eden Collection et à l'auteure Lindsay Lorrens pour ce livre en Service Presse.

    Pour commencer, j’aimerai vous parler de cette couverture qui je l’avoue m’a beaucoup séduite. Le titre est bien sûr, très joli, mais les personnages sur l’image et leur expression m’ont envoûté. Est-ce que ça s’explique ? Non ! En tout cas, je ne me lasse pas de la regarder.
    Ce roman est une pure romance comme je n’en ai pas lu depuis longtemps. Elle parle de sentiments vrais et uniques. Dès les premières pages, on sent que tout ne va pas être simple, mais que l’essentiel est là, l’amour avec un A.
    Nous rencontrons d’abord Marion une jolie jeune femme qui après un lourd traumatisme se refuse à toute forme d’amour avec la gente masculine. Elle fait ses études, travaille, mais sa vie sentimentale est au niveau de zéro depuis deux ans. Cette vie là lui va très bien. Elle a une meilleure amie au top et une famille formidable. Pourtant, ce ne sont pas les prétendants qui manquent. D’ailleurs, une rencontre au détour d’une bibliothèque va chambouler sa raison.
    Maxime est celui par qui le trouble va arriver. Il est beau, gentil, drôle. Le garçon parfait. Pourtant, tout n’est pas si simple. Maxime va tout mettre en œuvre pour la séduire. Par moment, on peut se demander pourquoi il en fait au tant pour une simple fille. Peut-être que cupidon a joué de ses flèches et le coup de foudre l’a touché.
    En tout cas, j’ai aimé ces personnages, leur manière d’être. Même dans leurs mauvais moments, ils sont touchants et attachants.
    L’auteure a su parfaitement nous amener dans cette douce romance. L’écriture est fluide et on tourne chaque page avec plaisir. On avance dans cette lecture sans vraiment s’en rendre compte.
    Les sentiments décrits sont beaux et intenses. Au-delà de l’amour, la famille est un point essentiel à cette histoire. Elle apporte dans ce roman un peu de chaleur et de bienveillance.
    Une romance n’est jamais parfaite. D’ailleurs, ce serait ennuyeux. Dans ce récit, on passe par plusieurs sentiments nous aussi. On a de l'espoir pour nos héros, mais on s’inquiète aussi pour eux et pour ce qu’il se passe entre eux. On sait que l’amour ne tient qu’à un fil.
    Pour finir ce que je vais dire à demi-mot pour ne pas spolier l’histoire. C’est que j’ai été assez surprise et que je suis restée complètement stupéfaite par les dernières lignes du roman et que c’est pas gentil Lindsay de nous faire ça .
    Je vous recommande évidemment ce roman qui comme moi va vous faire passer un merveilleux moment.

    Note : 9/10

    #Véronik


    votre commentaire
  • Aujourd'hui, mercredi 13 mars 2019, je vais vous présenter l'auteure Lindsay Lorrens et mon avis sur son livre "Le droit d'être heureux". Il est sorti ce jour en format numérique et broché.

    #Véronik


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique