•  

    Résumé :

    Au premier regard, Jaxon Blake et Dylan Sparks se sont détestés. Pourtant, quand cette dernière doit trouver en urgence une famille d’accueil pour une fillette maltraitée, elle semble n’avoir d’autre choix que de se tourner vers Jaxon, dont le foyer Homecoming est devenu un havre de paix pour de nombreux gamins abandonnés.
    Mais peut-elle vraiment se fier à cet homme au passé trouble et inquiétant  ? Dylan le sait, elle n’a pas droit à l’erreur. Car quand la vie d’un enfant est en jeu, elle ne peut se permettre le moindre faux pas…

     

    Mon avis :

    Tout d'abord, merci à NetGalley France, BMR et aux auteures Ludivine Delaune et Delinda Dane pour ce livre en Service Presse. 

    En commençant ce roman, j’étais presque sûre de l’aimer. J’avais tellement adoré les deux premiers tomes que pour moi ça me semblait évidant et heureusement, je ne me suis pas trompée ! À savoir que l’on peut très bien lire ce tome indépendamment des deux autres.

    Dans ce tome, nous faisons la connaissance de Jaxon et Dylan.

    Jaxon est le directeur d’un foyer où sont placés des enfants et Dylan est une assistante sociale qui s’occupe de dossiers d’enfants maltraités. Ils ont tous les deux de forts caractères, mais sont assez opposés à première vue. Même s'ils ont les mêmes aspirations dans leur vie, je n’aurai pas beaucoup misé sur eux. Pourtant, le destin a décidé qu’ils devaient se rencontrer peut importe la manière. D’ailleurs, la rencontre entre Dylan et Jaxon est le moment le plus drôle du roman et peut-être aussi un des plus émouvants.

    Dylan est une femme qui donne tout pour son emploi quitte à se perdre elle-même. On va la voir évoluer au fil des pages et s’ouvrir un peu plus. J’ai beaucoup aimé son lien avec sa sœur.

    Jaxon est un homme avec de multiples facettes. Il est assez brut de décoffrage, mais c’est aussi un homme au cœur tendre. Lorsqu’on le voit avec « ses gamins », il nous touche énormément. Son grand cœur m’a fait fondre. Son histoire personnelle est aussi très émouvante.

    Jaxon et Dylan sont deux personnages extraordinaires. On va les suivre avec beaucoup de plaisir. J’ai adoré les voir se rapprocher. Ça ne va pas être évidant entre eux, cela va même être un peu explosif. Mais une fois la tension retombée, on va voir de très belles choses pleine de tendresses. Ils vont apporter la touche de fraîcheur idéale à ce roman.

    Ce roman est une très belle lecture sur la seconde chance, mais aussi sur l’espoir. Il nous montre que peu importe notre passé, on mérite tous d’être heureux. Évidemment, il faut se battre pour y arriver, mais parfois le destin se met sur notre route pour nous donner quelques coups de pouce. Parfois, une simple rencontre dut au hasard peut tout remettre en question.

    Dans cette histoire, j’ai aimé les émotions qui ressortent de page en page. Quoiqu’il arrive, elles sont fortes et intenses.

    Encore une fois, les auteures nous embarquent dans une histoire assez difficile. Les sujets abordés sont d’une grande violence. Certains passages sont même durs à lire. Malheureusement à travers cette fiction une terrible réalité nous ouvre les yeux sur les souffrances cachées d’un grand nombre d’enfants.

    Si j’avais une petite remarque à faire, c’est que la fin arrive bien trop vite à mon goût. Certains personnages me manquent déjà.

    Je vous conseille vivement ce roman ainsi que les précédents.

     

    Note : 9/10

     

    #Véronik



    #NetGalleyFrance

     


    votre commentaire
  •  

    Résumé :

    Pour Hope Black et Connor Mathers, l’hôpital est une seconde maison.
    Hope aurait dû y laisser la vie voilà des années, mais une greffe cardiaque lui a offert une seconde chance et une vocation  : soigner et aider les gens à se relever.
    Connor, lui, y retourne, encore et encore, multipliant les excès en attendant que la Grande Faucheuse vienne le cueillir.
    Ils n’ont rien en commun hormis la mort qu’ils côtoient chaque jour, et des blessures dans lesquelles ils se reconnaissent immédiatement…
    Et si Hope était pour Connor la porte d’entrée vers la rédemption  ?

     

    Mon avis :

    Tout d'abord, merci à NetGalley France, BMR et aux auteures Ludivine Delaune et Delinda Dane pour ce livre en Service Presse. 
    Dans ce tome 2, nous retrouvons avec plaisir la petite Hope qui a bien grandit. Le fantôme de Luck est toujours bien présent en elle. Elle veut lui rendre hommage à sa manière. Elle se sent investie d’une mission. Mais malgré tout ce qu’elle entreprend le seul qui arrive à la faire sentir bien vivante, c'est Connor.

    Hope est devenue une belle jeune femme. Elle va retrouver Connor une ancienne connaissance. Hope et Connor ont malgré toutes leurs différences une connexion particulière.

    Connor est un jeune homme qui depuis son plus jeune âge vit avec la dépendance, alimentée par une mère indigne.

    Comment est-ce possible ?

    On s’interroge sur cette mère, enfin sur cette génitrice. On a tellement de peine pour lui. Il nous touche énormément. On voit son envie de vivre gâchée par cette massue qui se trouve au-dessus de sa tête.

    Entre nos deux héros, le feeling est évidant. On aime les voir ensemble. On aime les voir s’écouter et se comprendre. En les connaissant mieux, on voit tout de suite que ce sont deux âmes sœur, mais pas n’importe lesquelles. Ce sont deux âmes, belles et uniques.

    Cette histoire est très touchante. Plusieurs sujets très graves sont abordés. Une partie de la face cachée de notre société est décrite. Une partie qu’on oublie, où la misère et l'horreur est pourtant bien présente. Malheureusement tout ça n’est pas une fiction.

    Encore une fois le duo d’auteures Delinda et Ludivine fait des miracles.

    J’ai lu ce roman avec passion. J’ai aimé la lumière d’Hope et finalement la noirceur de Connor. La lumière va aller vers la nuit pour mieux l’éclairer et peut-être même l’absorber.

    Dans ce roman, l’amour est d’une grande pureté. Pas de faux-semblants. Juste des sentiments incontrôlables.

    En lisant cette histoire intense et passionnée, j’ai été par moments émue et attendrie. J’ai aimé rencontrer ces deux belles personnes à qui je souhaite le meilleur. Un tome 3 arrive bientôt et je n’ai qu’une envie, le lire.

    Je vous recommande vivement ce tome ainsi que le précédent.

     

    Note : 9,5/10

     

    #Véronik

     

    #NetGalleyFrance

     


    votre commentaire


  • Résumé :
    Depuis huit ans, Ever baisse la tête, honteuse. Elle ne la relève qu’en présence de son fils, Luck. Pour lui, elle s’apprête à ouvrir une porte interdite, à demander l’aide d’un homme qu’elle n’aurait jamais dû rencontrer. Malcolm Blake. Imposant, hautain, dangereux, il est tout ce qu’elle déteste.
    Mais il est aussi son seul espoir, et si pour sauver son fils elle doit signer un pacte avec le diable, elle le fera.
    Les dés sont jetés. Il n’y a pas de retour en arrière possible.

    Mon avis :
    Tout d'abord, merci à NetGalley France, BMR et aux auteures Ludivine Delaune et Delinda Dane pour ce livre en Service Presse.
    J’ai commencé ce roman sans trop savoir où j’allais. Je savais juste que ce roman avait eu beaucoup de succès à sa sortie et je comprends mieux pourquoi.
    Ce roman est d’une grande beauté. Il est très intense et très émouvant aussi.
    J’ai suivi l’aventure de nos deux héros, Everly et Malcolm. Ils m’ont beaucoup touché. J’ai même eu du mal à retenir mes émotions par moment.
    L’histoire est d’une grande originalité. Les thèmes abordés ne sont pas communs et ne peuvent que nous toucher.
    Nous rencontrons d’abord Everly. C’est une jeune femme qui est née du bon côté de la barrière, mais qui a vécu beaucoup d’horreurs. Et sa vie d’adulte est loin de ce qu’elle aurait dû avoir. Elle a pourtant un but dans sa vie, son fils. Elle l’aime à en mourir et elle est prête à tout pour le sauver. Mais pour ça, elle va devoir passer un pacte avec le diable. Et c'est là qu’elle rencontra le beau Malcolm.
    Malcolm est un homme qui dégage quelque chose de dangereux. Il est distant, froid et arrogant. Pourtant, on semble voir une fracture derrière cette façade. En connaissant mieux Malcom, on comprendra qu’il y a toujours une raison à tout, mais aussi que tout le monde a ses secrets et ses faiblesses.
    Entre Malcolm et Everly, ça va être assez compliqué. Leurs deux forts caractères vont faire quelques étincelles. De nombreuses joutes verbales vont égailler l’histoire. Pourtant, avec le temps et les épreuves, une tension à la fois sexy et sensuelle va s’installer entre eux.
    Ce roman est une course contre la fatalité et le destin. Everly et Malcolm vont se lancer dans un road trip où la vie est leur seul et unique but. Le voyage s’annonce mouvementé.
    L’action est au rendez-vous. Les émotions sont aussi très présentes.
    Cette histoire est sombre et puissante. L’espoir est aussi un des points essentiel de ce roman. Il est pourtant difficile de toujours y croire, mais ce roman décrit parfaitement l’amour avec un grand A. L’amour d’une mère ou d’un père pour son enfant. C’est tellement bien écrit que mon cœur a fait quelques loupés à des moments.
    Plusieurs thèmes difficiles sont abordés d’une manière très réaliste. Les auteures ont parfaitement su mélanger leurs idées.
    Maintenant, je n’ai qu’une envie : lire la suite !!
    Je vous conseille vivement ce roman.

    Note : 9/10

    #Véronik


    votre commentaire
  •  

    Résumé :

    Quel est le point commun entre les puddings en gelée et l’esprit de Noël ?

    À priori aucun, jusqu’à la rencontre entre un séduisant British au caractère impulsif et une jeune décoratrice d’intérieur à l’imagination débordante !

    Apolline Blanc, 28 ans, est une fan inconditionnelle des fêtes de fin d’année, son mantra : plus c’est kitsch, mieux c’est !
    Quand son patron lui propose de créer la décoration d’un nouveau concept de restaurant, elle fonce, y met toute son énergie et son humour ! Quitte parfois à s’attirer les foudres de Jackson Parker, le roi du pudding…

    « Entre bonne humeur, guirlandes et chocolats chauds, préparez-vous à passer le plus merveilleux des Noël avec Amazing Christmas »

     

    Mon avis :

    Tout d'abord, merci à l'auteure Ludivine Delaune pour ce livre en Service Presse.

    En découvrant la couverture de ce roman, je suis tout de suite tombée sous le charme. Cette histoire est une très belle découverte !

    Ici, nous faisons la connaissance avec Apolline Blanc, une jeune femme de vingt-huit ans qui est fan de la période de Noël. Elle est « unique » !

    Apolline est « la Queen du kitsh, a un côté « décalé » et est différentes des autres, mais c'est comme ça qu'on l'aime.

    Malgré ce qu'Apolline a vécu dans son passé, elle reste optimiste, vraie et naturelle. Elle nous donne le sourire aux lèvres et nous met du baume au cœur. C'est un phénomène !

    J'ai vraiment adoré ce personnage haut en couleur. Avec ses bourdes, ses tenues, ses réponses du tac au tac et sans prise de tête. Elle m'a fait du bien ! Ce n'était que de la joie de la découvrir.

    Alors qu'Apolline n'a intégré que depuis quelques mois l'agence de publicité « For Dream » dans laquelle elle occupe le poste d'assistante personnelle de son beau-frère John, elle va se voir attribuer une grande mission. Pour cela, elle va devoir collaborer avec un client très important, Jackson Parker.

    Apolline, sera-t-elle à la hauteur ?

    Puis il y a Jackson, cet homme « complexe », ce British à la carapace plus épaisse que celle d'une tortue. Difficile de le cerner, soufflant un coup le chaud, puis le froid. Jackson a aussi ce charisme de fou qui nous accroche, nous fait l'apprécier et voir au-delà des apparences.

    Une chose est sûre, c'est que l'arrivée d'Apolline dans le présent de Jackson va bousculer son monde. Lui qui « n'aime ni les imprévus ni les émotions », avec Apolline, il va être servi.

    Extrait : Cet homme est l'interrupteur qui actionne la lumière, la flamme qui illumine la bougie.

    J'ai vraiment passé un très bon moment en lisant cette histoire. J'ai beaucoup aimé le personnage d'Apolline, l'énigmatique Jackson, Gustave le chauffeur plein d'humour, mais aussi la tornade Doria avec ses phrases percutantes.

    Ce roman est parfait pour vous détendre avant les fêtes de fin d'année. C'est comme un bonbon sucré sur la langue. Il vous fera fondre de plaisir !

    Je vous recommande vivement ce roman !

     

    Note : 9,5/10

    #Emi


    votre commentaire
  •  

    Résumé :

    Humour, amitié et mum power !

    Une amitié indéfectible unit Ninon, flic et divorcée, Delilah, éditrice dont le mari est très absent, et Lynéa, agent littéraire mariée à un aristocrate. Au détour d’une affaire, Ninon rencontre Shiloh, réceptionniste à la morgue, et décide de l’intégrer à leur groupe de copines.
    Après tout, on a toujours besoin de soutien, d’oreilles attentives et de verres de vin, surtout en cas d’événements inopinés ! Entre une grossesse inattendue, un baby-sitter de 20 ans un peu trop sexy et des problèmes de cœur en tout genre, elles vont en voir de toutes les couleurs !
    Quatre femmes toutes différentes, mais liées par une amitié puissante, des soirées déjantées, des conseils sentimentaux et l’amour qu’elles portent à leurs enfants (surtout quand ils dorment !).

     

    Mon avis :

    Tout d'abord, merci aux Éditions Déliées, aux auteures Delinda Dane, Ludivine Delaune, Sonia Eska et Noémie Lorena et à la Masse Critique Babelio pour ce livre en Service Presse.
    « Super Mums » est le genre de roman qui vous donne la pêche. Évidemment, la couverture y est pour beaucoup, mais pas uniquement. Le récit est d’une fraîcheur et d’une grande authenticité. Lorsque j’ai commencé ce roman, je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre. En voyant la couverture qui je l’avoue est superbement originale, je me suis dit que j’allais sûrement lire l’histoire de femmes extraordinaires. Et finalement oui d’une certaine manière, elles le sont toutes. Chacune avec ses failles et ses forces les quatre femmes que nous rencontrons sont clairement des Super Mums.

    Dans ce roman, les femmes sont à l’honneur. En ce mois d’octobre rose quoi de mieux qu’un roman sur des femmes qui s’entraident et se soutiennent.

    Celle qui m’a le plus séduite au début est Ninon. Son caractère brut de décoffrage et sa vie loin d’être parfaite font d’elle une femme attachante. Elle nous fait rire, mais derrière ses joutes verbales, on discerne une femme qui se bat avec ce qu’elle peut pour gérer son temps entre ses enfants et son boulot.

    Celle qui m’a ensuite plu, c’est Delilah. Elle m’a aussi fait souvent sourire, mais sa vie de famille m’a beaucoup touchée. Sa détresse a un moment donné était dure à lire. Ce n’est pas la plus fragile, mais elle m’a fait de la peine.

    Lynéa est la plus fidèle amie et collaboratrice de Delilah. Ce duo ne pourra que vous faire sourire. Entre elles, c’est une évidence.

    Lynéa est pour moi le clown du groupe. Celle qui apporte cette touche de bonne humeur dont on a toutes besoin. Même dans sa vie personnelle, elle ne va que vers le positif.

    Puis vient Shiloh, une Américaine qui va se révéler de page en page. C’est celle qui finalement m’a le plus conquise. J’ai aimé son passage de la solitude au renouveau. Quoi de mieux que de nouvelles supers amies pour reprendre vie !!

    Au final, ces quatre femmes sont des femmes comme nous. Elles sont belles malgré leurs complexes et leur vie pas toujours parfaite. On ne les connaît pas, mais on s’imagine bien faire partie de cette petite bande. On envie leur amitié plus que parfaite.

    Ce roman est une histoire qui se lit avec beaucoup de plaisir. L’écriture à huit mains n’est pas visible de prime abord.

    Je pense que cette rencontre d’auteures est une très belle initiative et leur vision des femmes d’aujourd’hui est très agréable. Une va nous faire rire, une autre va nous attendrir, une autre va nous émouvoir et une autre va nous montrer que la vie vaut la peine d’être vécue comme on l’entend.

    L’histoire est contée par nos quatre héroïnes et apporte à l’histoire un rythme très agréable et intéressant.

    En lisant ce roman beaucoup d’émotions vont nous transpercer. L’amour y est le principal vecteur. L’amour amical ou amoureux est fort et intense. Pas de faux-semblants. Que de belles personnes et de belles âmes qui veulent juste être heureuses.

    J’ai adoré ma lecture. Je vous recommande vivement ce roman qui est un pur bonheur. Si en plus la couverture vous a plu, n’hésitez pas !!

     

    Note : 9/10

    #Véronik


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique