•  

    Bonjour Anne, cette interview est un nouveau rendez-vous sur notre page. Tu es la seizième auteures à te faire interviewer. Nous te remercions d'y avoir répondu positivement.

     

    1) Présente nous ton univers en quelques mots s'il te plaît ?

     

    Personnages torturés, amitié, amour, famille, profs.

     

    2) Qu’est-ce qui t-a poussé à écrire ces romans ?

     

    Pour Love story au Collège, c’est en voulant répondre à un concours qui au final a été annulé par la ME. C’était un sacré exercice de style pour moi d’être obligée d’écrire une histoire en me limitant à un certain nombre de mots et en respectant un thème précis, 'L'amour au travail’. Pour moi, le travail, c’est le collège, donc, c’était une évidence. Je précise que pas mal d’anecdotes sont vraies. Pour ce qui est de Léna, elle m’a longtemps trotté dans la tête, cette Léna, et l’histoire a mûri lentement avant que je ne la couche sur le papier. J’ai mis pas mal de temps à l’écrire, j’étais bloquée et c’est quand j’ai finalement décidé de faire lire les premiers chapitres à des amies qui m’ont demandé la suite que j’ai réussi à la terminer.

     

    3) Pourquoi avoir écrit sur ces thèmes ?

     

    L’amour, parce que j’ai toujours aimé les grandes histoires d’amour. Les personnages complexes, torturés, parce qu’un être humain est complexe, bourré de doutes et de certitudes, de fragilités et de forces. Je déteste les personnages simplistes, manichéens. L’amitié parce que c’est au moins aussi important que l’amour et que notre manière de nous conduire en tant qu’amis est très parlante quant à la personne que nous sommes. La famille, parce que c’est la base de tout, le noyau de notre être, les membres de notre famille sont les nôtres, ceux que l’on aime, que l’on hait parfois et qui on fait de nous ce que nous sommes, parfois pour le pire. Les profs, parce que j’en suis une, et que, dans les deux collèges où j’ai travaillé, j’ai toujours eu le sentiment d’avoir une seconde famille, j’y ai fait de magnifiques rencontres, d’autres un peu moins. Une salle des profs, c’est un microcosme de la société, avec des gens extrêmement différents, et c’est une vraie source d’inspiration. Quant aux élèves, eux aussi m’inspirent quotidiennement, et m’apportent beaucoup sans s’en rendre compte énormément.

     

    4) Depuis quand écris-tu ?

     

    Depuis mon adolescence, mais il a fallu que je passe la trentaine pour oser proposer mes romans à la publication. Depuis mon enfance, j’ai toujours aimé me raconter et raconter des histoires.

     

    5) A quel moment de la journée écris-tu ?

     

    Quand je suis en vacances, j’écris tous les jours mes trois pages. Quand je travaille, j’essaie de me ménager un après-midi par semaine que je consacre à l’écriture.

     

    6) As-tu des rituels d’écriture ?

     

    Oui, c’est une sorte de mise en condition, un échauffement. J’allume mon ordi, me prépare un thé, montre quelques carrés de chocolat (c’est bon pour la mémoire), je relis systématiquement le brouillon de la fois précédente. Ensuite, je mets de la musique (assez forte, désolée pour les voisins) et c’est parti.

     

    7) Quels sont tes auteurs et romans préférés ?

     

    J’adore tous les romans de Jane Austen, mais mon préféré, c’est Orgueil et Préjugés. J’aime beaucoup Michel Bussi, Robin Hobb, GRR Martin. Je viens de découvrir un auteur dont j’ai adoré l’un des romans, Nous rêvions juste de liberté de Henri Lovenbruck et je compte bien en lire d’autres.

     

    8) Qu’as-tu éprouvé avant la sortie de ton dernier roman ?

     

    J’étais extrêmement émue. Savoir que d’autres personnes que toi peuvent y avoir accès, c’est tout simplement magique.

     

    9) Quels sont tes projets d’écriture pour l’avenir ?

     

    En ce moment, j’ai un roman en cours, L’année d’après, dont je publie trois parties tous les week-ends sur Wattpad. Ce roman traite de la perte d’un être cher (un jeune homme de seize ans) et du deuil. J’ai choisi de diversifier les points de vue avec celui de sa mère, de son meilleur ami et de sa petite amie. J’espère qu’il trouvera son public. Je travaille également sur un roman fantastique, que j’avais commencé quand j’étais à la fac.

     

    Nous te remercions pour ta participation à cette interview. C'était très gentil de ta part de te prêter au jeu et d'avoir répondu à toutes mes questions.

     

    Merci infiniment les filles de cette interview et du temps que vous m’avez consacré en chroniquant mes deux romans. Longue vie à votre blog, qui fait la part belle aux nouveaux auteurs et nous permet d’être mis ne lumière.

     

    #Véronik

     


    votre commentaire
  • - Lundi : - Pas encore défini

    - Mardi : - La question de la semaine, avis livre Service Presse (Mon cœur t'appartient à jamais Tome 2 De nouveaux cœurs à aimer)
    - Mercredi : - Lecture commune, avis livre Service Presse (Les MacKintosh Tome 1 Un secret à travers le temps)

    - Jeudi : - Avis livre Service Presse (Les jumeaux Westwood The Sphinx)

    - Vendredi : - Point sur les lectures de la semaine, Avis livre Service Presse (Au-delà des apparences Tome 1)
    - Samedi : - Avis livre en Service Presse (Les MacKintosh Tome 1 Un secret à travers le temps)

    - Dimanche : - Une citation sur la lecture, programme de la semaine suivante, interview Carine C


    votre commentaire
  • Dimanche 17 juin 2018 :


    votre commentaire
  •  

    Bonjour Alicia, cette interview est un nouveau rendez-vous sur notre page. Tu es la quinzième auteures à te faire interviewer. Nous te remercions d'y avoir répondu positivement.

     

    1) Peux-tu te présenter s'il te plaît ?

     

    Bonjour, je m’appelle Alicia Monteiro de mon vrai nom. Je vais avoir 30 ans le 30 Juin de cette année snif… Je vis avec ma petite famille dans le sud de la France. Je suis une fille qui aime rire, profiter de la vie et qui ne se prend pas au sérieux.

     

    2) Ton premier roman « One Dance For You Battle #1 » est sorti le 3 juin 2018. Peux-tu s'il te plaît nous le présenter ?

     

    One dance for you est à la base une histoire qui a participé à un concours sur une plate-forme d’écriture. J’ai commencé à l’écrire pour le fun sans savoir qu’il serait finaliste. N’ayant au final pas remportée ce concours, je me devais d’offrir la suite à mes lecteurs et surtout la fin. J’ai donc tenté le tout pour le tout et entrepris de me lancer dans l’auto édition.

    One dance for you est l’histoire d’Asher bad boy au cœur tendre qui n’a pas eu énormément de chance dans sa vie, orphelin, vivant dans les bas quartiers, on ne lui laisse pas le bénéfice du doute… jusqu’à sa rencontre avec Jenna.

    Jenna est une fille ambitieuse, studieuse et issue d’une famille aisée. Elle a déjà des plans de carrière bien définis malgré les restrictions de son père… jusqu’à sa rencontre avec Asher.

     

    3) Quelles ont été tes sources d'inspiration pour écrire ce roman ? As-tu fais des recherches sur le thème de la danse ?

     

    J’avoue être une grande fan de tous les films de danse confondus. C’est sûr, je sais qu’en me lisant on le devine tout de suite. D’ailleurs tout au long de l’histoire, je ne me gène pas pour faire quelques clins d’œil.

    J’ai fais énormément de recherches pour écrire mes chorégraphies. C’était la partie la plus difficile à mesure que je me devais de faire passer les émotions, réussir les combinaisons et aussi que ça soit facile pour le lecteur de se projeter. J’ai adoré les écrire, même si pour certaine j’y ai passé des heures et des heures à les retravailler. J’ai également collaboré avec un ami breakdancer afin que les enchaînements d’Asher soit cohérent ( ce n’est pas tout de les imaginer).

     

    4) Ton histoire se trouve dans le milieu de la danse, est-ce une discipline que tu pratiques ?

     

    J’ai pris quelques cours de danse de salon oui, il y a quelques années.

     

    5) Écris-tu depuis longtemps ?

     

    J’ai toujours écris oui et non. Je ne sais pas si écrire ses états d’âme dans un journal intime compte. J’écrivais surtout beaucoup de poème étant plus jeune. L’écriture a toujours fait partie de moi à mesure que je me servais d’elle pour extérioriser mes sentiments, mes ressentis, mes douleurs. Sinon j’ai repris réellement l’écriture il y a un an.

     

    6) Quel est le moment dans la journée où tes idées sont le plus propices ? As-tu besoin d'une ambiance particulière pour écrire ?

     

    Ayant deux enfants de bas âge je n’ai pas besoin de calme, ou d’être isolée pour écrire. À vrai dire je m’adapte à toute situation, je n’ai pas le choix ah ah. Je suis quand même plus productive le matin même si j’ai davantage le temps le soir, mais souvent trop fatiguée pour le faire.

     

    7) Combien de temps as-tu mis pour écrire ce roman ?

     

    J’ai mis 2 mois et demi à écrire la première version car c’était la durée du concours.

    Ensuite je l’ai finalisé en 3 semaines pour rendre mon manuscrit complet à temps.

    Après une pause bien méritée d’un mois, je l’ai repris et retravaillé pendant un mois et demi avant de le proposer en auto édition.

    Le timing est précis, mais quelque part je travaille mieux sous pression, allez savoir pourquoi tiens !?

     

    8) Fais-tu lire tes écrits à ton entourage ? Si oui, est-ce que tu appréhendes leurs réactions ?

     

    A vrai dire, comme les premiers chapitres étaient en ligne sur la plate-forme d’écriture, je partageais le lien sur les réseaux sociaux mais sans plus. Ceux qui désiraient me lire avaient juste à cliquer. Je n’ai pas annoncé à ma famille que j’allais écrire un roman, j’ai posté ça là et j’ai laissé faire. Donc oui, mes plus proches amis l’ont lu et ont été les premiers à me soutenir, quelques membres de ma famille aussi… Cela dit, ils ont été plutôt sympa avec moi, on verra bien à présent avec tout le livre en main ce qu’ils en pensent. Je suis curieuse de savoir donc non aucune appréhension car je suis prête à recevoir toutes critiques bonnes ou mauvaises, elles m’aideront à m’améliorer et à me pousser à me surpasser encore et encore.

     

    9) Lorsque tu es en phase écriture, est-ce que tu prends aussi du temps pour lire ?

     

    Il faut savoir que lire c’est une passion pour moi. J’ai un rituel et je ne le lâcherai pas. Peu importe mon degré de fatigue, peu importe l’heure qu’il est, il me faut lire un ou deux chapitres avant de dormir pour me vider la tête. Je suis une lectrice et acheteuse de livres compulsive et depuis que j’écris malheureusement je suis passée d’un livre broché par jour à un livre toutes les trois semaines, même si ma PAL ne cesse de s’agrandir, mais je les lirai ça c’est certain !

     

    10) Comment c'est passé pour toi cette première sortie ?

     

    Très bien ! Je suis sur un petit nuage et j’ai encore du mal à réaliser tout ça. J’ai des retours magnifiques qui vont au-delà de mes espérances, un soutien énorme, des jolis messages, enfin tout pour que ça soit une belle aventure !

     

    11) Tu es une auteure qui est en auto-édition, est-ce que tu peux nous expliquer pourquoi avoir fait ce choix ?

     

    Il faut savoir tout d’abord qu’en participant au concours sur la plate-forme d’écriture, mes droits sont bloqués chez eux pour une durée de 5 ans sauf dans le cas d’une auto édition. Alors oui j’aurais pu leur proposer à nouveau mon roman ou également l’envoyer à d’autres maisons d’éditions en espérant qu’ils rachètent mes droits, mais j’ai voulu tenter ma chance autrement et puis mes lecteurs me réclamaient la fin tant attendue alors j’ai craqué.

     

    12) As-tu d'autres projets d'écriture ?

     

    Bien sûr ! Tout ça ne fait que commencer. J’ai entamé l’écriture du Battle #2… Attention ! Exclusivité ! … De « One Song For You » qui racontera l’histoire de deux autres personnages soit Becky et Jesse. On y retrouvera parfois Asher qui y fera quelques apparitions, mais l’histoire n’est pas une suite de One dance for you. Chacun à sa propre histoire à raconter. Ensuite je compte reprendre mon 1 er bébé « Friends 4 Ever » qui attend depuis 7 mois que je le termine et qui me manque beaucoup. Puis de là j’ai encore des projets, d’autres idées, nous verrons bien…

     

    Nous te remercions pour ta participation à cette interview. C'était très gentil de ta part de te prêter au jeu et d'avoir répondu à toutes mes questions.

     

    Merci à vous ! Vous êtes au top et je suis ravie d’avoir collaborer avec vous ! A très bientôt les filles !!!

    Alicia M.

     

    #Emi

     

     


    votre commentaire
  •  

    Résumé :

    Oublier ses remords, voler vers la vie. 

    La rentrée à L'Excel Academy de Boston est une nouvelle vie qui commence pour Stella. Elle est encore très jeune mais a déjà traversé une terrible épreuve : un grave accident de voiture a coûté la vie à sa meilleure amie et lui a valu quelques jours de coma. 

    Depuis, Stella bénéficie d'un curieux don qu'elle préfère garder secret : elle peut voyager hors de son corps et voler où son esprit la conduit. C'est inquiétant mais aussi libérateur ; dans ces voyages, elle oublie un peu son deuil, ses remords, sa douleur. 
    Cependant, elle y est toujours toute seule. 
    Jusqu'au jour où elle y rencontre Sebastian. 

    Elle découvre vite qu'il est le hockeyeur vedette de l'équipe du lycée. Il est arrogant, énervant... et très séduisant. Mais que vient-il faire dans ses voyages astraux ? Et pourquoi peut-il la voir et lui parler alors que cela semble impossible pour tous les autres ? Stella et Sebastian vont apprendre à se connaître lors de ces voyages et surtout découvrir qu'ils pourraient peut-être avoir un avenir commun dans la vie réelle.

     

    Mon avis :

    Tout d'abord, merci aux Editions La Condamine et à l'auteure Tara Jones pour ce livre en Service Presse.

    Quand j’ai vu pour la première fois la couverture de ce roman, j’ai été de suite envoûtée, intriguée. J’attendais avec impatience de l’avoir entre les mains. Je ne savais pas à quoi m’attendre, une romance ? Un livre fantastique ? Peut-être un peu de tout ça réuni dans cette young adult.

    Mais au final pour moi pas de fantastique, mais plutôt du surnaturel, de l’amour, mais aussi de l’amitié.

    L’amitié forte, inconditionnelle qui vous porte haut. Celle qui peut vous détruire aussi lorsqu’il n’y a plus... Mais dans cette histoire Tara nous fait penser que malgré la distance, et même la mort lorsque l’amour est là les liens d’amitié sont indestructibles.

    J’ai beaucoup aimé l’univers ce roman. Il nous fait réfléchir à ce qu’il se passe au tour de nous, mais qu’on ne voit pas. Peut importe nos croyances là-dessus nous sommes tous égaux.

    Dans cette histoire, nous allons rencontrer Stella. Stella a vécu des moments difficiles, elle et ses proches vont prendre un nouveau départ. Nouvelle ville, nouvelle maison, nouveau lycée et peut-être nouveaux amis. Mais Stella est triste, la solitude est devenue son amie et son seul échappatoire est ses voyages astraux.

    Pendant ses voyages, elle va faire la connaissance de Sebastian. Sebastian est la star du lycée. Vont-ils se reconnaître une fois les pieds sur terre ?

    Sebastian est très attachant, sa gentillesse et ses doutes sont tout à fait charmants.

    J’ai aussi beaucoup aimé Jenny, c’est une fille en or. Une amie comme on aimerait toutes avoir. L’amie fidèle, qui vous soutient coûte que coûte !

    Marc et Brian méritaient quelques lignes de plus.

    Mais celle qui m’aura fait sourire avec ces expressions et les surnoms qu’elle donnait à Sebastian, c’est Ever. Ever à qui on aimerait redonner le souffle qu’elle n’a plus. C’est un Personnage vraiment intéressant et attendrissant.

    Je vais finir par vous recommander cette histoire pleine d’amour, d’amitié, de fraternité.

    J’ai passé un très bon moment avec cette lecture qui m’a fait voyager aussi.

    Bravo à l’auteure pour cette belle histoire.

     

    Note : 9/10

    #Véronik


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires